Myth of Legend


Douleur tu feras à toi même si ton prochain tu affrontes

 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Éléa »
avatar
Sylphe

Messages : 44
Date d'inscription : 26/05/2011
Localisation : dans la foret

MessageSujet: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene Dim 19 Juin - 19:56

Éléa volait, comme à son habitude, mais là son regard habituellement fixé vers le haut pour repérer plus facilement les courant ascendants était ancré au sol ...
Il faut savoir qu'Éléa avait passé la journée à voler dans une certaine zone à la recherche d' une tache de couleur violette caractéristique de la versatilus oxalié...
La jeune sylphe cherchait en effet cette rareté végétale pour canaliser le pouvoir de sa nouvelle pierre enchantée extrêmement puissante (une labradoryte au reflets bleue et vert) il ne lui manquait plus que quelques racines pour pouvoir tisser l'enchantement canalisateur.
Ayant aperçus la couleur sombre de la fleur, elle atterrit sur une montagne normalement inaccessible aux humains et luxuriante au niveau végétation...
Mais ce qu'elle croyait être la fleur tant recherchée n'était en fait rien d'autre qu'une plante vivace sans aucun intérêt...
Déçue et lassée de cette recherche qui ne donnait rien, Éléa s'étendit sur le sol de la montagne en se servant de sa cape comme matelas de fortune qui la protégeait des branchages
décida que le panorama était suffisamment beau pour qu'elle dorme ici...
Elle attendis ainsi la nuit allongée à même le sol, profitant du magnifique paysage et de la chaleur de cette plutôt belle fin d'après midi pour se reposer et faire un point sur sa vie, sa recherche de nouveau compagnons et sa situation actuelle où la solitude était bien trop forte...
Quand la nuit vint la créature céleste eu le souffle coupé et arrêta de se poser des questions sur sa vie immédiatement.
En effet au lieu du noir normal d'une foret montagneuse, devant elle s'étendait un univers magique oû le noir était partout éclairé par de vifs décors violets et verts fluorescents... C'était comme si chaque représentant du règne végétal et animal avait décidé de se parer de couleurs splendides et tout sauf discrètes ...
C'est donc plongée dans la contemplation de cette flore et de cette faune pour le moins insolite qu'elle finis par doucement s'assoupir...


Dernière édition par Éléa le Mer 22 Juin - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Arsène Lambda »
avatar
Salamandre

Messages : 114
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 23
Localisation : Et bien, heu, on va dire que...je suis perdu...

Feuille d'identité
Age: 32
Humeur: bonne
Equipement:
MessageSujet: Re: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene Dim 19 Juin - 22:08

Mes pas m’avaient guidé ici, à Falgard, dans la région montagneuse exactement. C’était l’un des premiers endroits de mon pèlerinage. En fait, mon pèlerinage consistait à améliorer mes talents d’alchimistes, de docteur et d’herboriste, enfin surtout d’alchimiste vu que je maîtrisais assez dans les deux autres domaines. Je ne savais pas si je trouverais de bons alchimistes là-bas mais qui ne tente rien n’a rien et je comptais bien tenter ma chance.
C’est pour cela que j’étais maintenant dans les montagnes à rechercher un chemin praticable. Je ne sais pas si la route que je prenais me guider vers les montagnes, j’avais un sens de l’orientation… déplorable. Bien que j’aie déjà fait cette route, j’étais alors accompagné par un vieil homme très intelligent qui m’avait appris beaucoup de chose sur les plantes. Mais c’était un vieil homme qui avait fait le trajet des milliers de fois. Mais là, j’étais un peu perdu…
Pourquoi ? C’était la question. Pourquoi je n’avais pas de carte ? Ben parce que je n’en avais pas acheter. Et pourquoi je n’en avais pas acheté ? Parce que je n’avais pas beaucoup d’argent en ce moment. Et pourquoi je n’avais pas beaucoup d’argent ? A force de soigner à l’œil, je commençais à être un peu proche de mes sous et mon argent se comptais sur le bout des doigts.
La nuit commençais à tomber et je n’étais toujours pas arrivé en vue d’une quelconque civilisation. Et comme je n’avais pas de sac de couchage, j’étais bon pour une petite sieste avec les taupes sur le sol, un programme charmant en réalité. Etant légèrement fatigué par la longue marche, je décidai de me transformer en salamandre afin de dissuader quelconques assaillants. J’espérais que ca ferait effet.
Le lendemain, je repris ma forme humaine, mangea le peu de ration qu’on m’avait offert suite à des soins que j’avais prodigués. Lorsque mon estomac fut, et bien disons un peu plus remplis, je repris la route pour aller vers Falgard. Je remarquai que j’étais vraiment perdu lorsque je passai devant une sorte de forêt. Une forêt, ca n’a rien d’inquiétant au premier abord. Mais quand on sait que la première, je n’étais passé devant une forêt la première fois et donc, c’était très mauvais signe.
C’est alors que j’aperçus une sorte de silhouette qui dormait contre un arbre. Apparemment, c’était une sylphe. Et malheureusement pour moi, un assez joli sylphe. Elle semblait assez jeune mais avait une beauté embarrassante. Alors déjà que j’étais mal à l’aise avec la gente féminine, alors si en plus elle était mignonne, qu’elle ne s’attende pas à ce que je sois sûr de moi, face aux femmes, je perdais tous mes moyens.
Je tentais de prendre un regain de courage pour l’aborder, ce qui n’était pas facile vu qu’en plus elle dormait. C’est alors que mon instinct de docteur prit le dessus. Depuis quelques secondes, je n’avais pas vu son ventre se soulever dû à la respiration et, dans mes souvenirs, je ne l’avais pas vu du tout respirer. Peut-être que j’avais tout simplement mal vu mais je préférais quand même m’en assurer. Je m’approchais donc d’elle, prit sa main et chercha son pouls. Tout était normal, elle respirait.
C’est alors qu’elle se réveilla. Elle me regarda avec un air surpris et je sentis qu’une baffe aller venir heurter ma joue. Avant qu’elle ne passe à l’acte, je reculai prudemment en me confondant en excuse. Elle avait de plus en plus l’air surpris et moi, j’étais de plus en plus gêné et donc, je parlais de plus en plus et de façon de moins en moins compréhensible. Je décidai de reprendre mon calme afin de mieux me faire comprendre. Détournant le regard afin de ne plus penser au fait que j’avais une femme en face de moi, cela me donnait plus de confiance en moi, je lui dis :

-Heu, bonjour, je suis Arsène Lambda, mais tu peux m’appeler Arsène. Je ne te voulais pas de mal mais juste voir si tu étais en vie. Enfin, heu, c’est parce que je suis médecin, tu comprends ? En fait, je cherche à rejoindre la ville la plus proche et je suis un peu perdu, je suis médecin…

J’étais vraiment gêné. Non seulement, j’étais devant une fille et en plus elle me regardait, ce n’était vraiment pas mon jour. Non pas que je m’appréciais pas la compagnie féminine, juste qu’elle me mettait mal à l’aise. C’est alors que je posa une question assez stupide parce que je n’en trouvais pas d’autre :

-Heu, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com/forum
« Akira Yumako »
avatar
Hydre

Messages : 8
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene Mer 22 Juin - 18:35

Je me suis perdue, c'était une évidence, mais je refusais de l'admettre... J'allais bien finir par retrouver le sentier, n'est-ce-pas ? S'il n'y avait que ça, vous me direz qu'il n'y a pas vraiment de problème, mais en plus, j'avais faim, je n'avais rien avalé depuis hier midi, ce qui contribuait à me donner une mauvaise humeur... Je plains celui qui allait faire sa rencontre. D'ailleurs, il ne valait mieux pas la contrarier en ce moment, chose que cette bande de bandit de grand chemin osa faire. Malheurs à eux... Je vais vous conter comment ils m'ont abordée...

-Eh gamine ! Qu'est-ce que tu fous là ? Et tes parents, ils sont où ? Tu serais pas un peu perdu par hasard ? ricana-t-il.

Ils étaient trois en tout et il avait ri comme des idiots, les bandits, je vous jure... Normalement, j'aurais soupiré, mais là, je leur répondis :


-Bon vous savez quoi les vieux, j'ai pas que ça à faire de ma journée, alors je vais vous bouter le derrière et reprendre mon chemin. Vous m'avez comprise !


Je dégainais Graf Eisen que je plantais devant la tête du bandit qui avait osé m'adresser la parole pour se moquer de moi. Je me suis ensuite battue contre eux sans réellement de grande difficulté au début, pour tout vous dire, ils étaient vraiment faible, les deux assistants étaient morts et il ne me restait que les sois disant chef, un peu plus coriace... Je l'avais battu lui aussi, mais j'avais été trop orgueilleuse et arrogante, il avait feinté la mort et c'était jeté sur moi pour m'entailler profondément mon dos et c'est me retournant que je lui brisais le crane une bonne fois pour toute.

J'avais mal... Ça faisait un mal de chien pour tout vous dire... En plus, il avait rien sur eux, même pas quelque chose à grignoter ou de l'eau pour boire, enfin si, l'un avait une bouteille de bière, mais bon, ce n'était pas ça que je cherchais comme boisson. J'avais repris ma route en utilisant Graf Eisen comme canne ou bâton de marche, je devais trouver de l'aide rapidement. J'étais couverte de sang et c'est quelque dizaine de minutes plus tard que j'aperçus deux personnes. Je les rejoignis, j'avais entendu le mot médecin, j'en étais sûre, il l'avait dit deux fois en plus, deux fois ! Je les abordais sans le moindre bonjour ou forme de politesse, les seules mots que je prononçais furent :


-Aidez-moi !

Notez la non présence du "s'il-vous-plait"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com/
« Éléa »
avatar
Sylphe

Messages : 44
Date d'inscription : 26/05/2011
Localisation : dans la foret

MessageSujet: Re: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene Sam 2 Juil - 20:07

Encore un rêve douloureux, ma respiration se fessais haletante comme à chaque fois que je rêvais du jour où mes ailles étaient apparues, ma respiration étais saccadée dans mon sommeil, trop saccadée.
Mais pour une fois, au lieu de tout revivre comme cela s'était vraiment déroulé, je revais que je m'envolais certes, mais que je ne redescendais jamais, alors, avec l'impression de plénitude et de calme que je ressentais en vol, ma respiration se calma et ralentis jusqu'à devenir infime...
Je flottais toujours dans l'éther de mon rêve devenus calme et apaisant quand je sentis quelqu'un ou quelque chose attraper mon poignet et y exercer une légère pression, cette choses eu de la chance, beaucoup de chance que je jugule mon premier réflexe : mordre la chose qui me tenais...
Mais, j'ouvris les yeux avant, pour voir si je ne risquais pas de mordre un truc qui avait trainé on ne sais où...
C'est alors que je vis un homme plutôt beau, avec de magnifique cheveux rouges. Aussi rouges que son visage quand il se rendis compte que j'avais ouvert les yeux.
Il recula promptement comme par peur d'un coup de ma parts ( qui serais venus si il n'avais pas parus si gêné et troublé par ma personne ) il se présentas et m'expliqua la raison de sa présence à mes cotés...
Il était donc médecin, avec un peu de chance, il pourrais s'y connaitre en botanique et m'aider dans ma recherche qui pour le moment n'était guère fructueuse, bon ok, carrément laborieuse.
J'étais donc en train de réfléchir au fait de lui demander son aide ou pas et si oui comment quand il me posa une question plutôt bizarre...

“-Heu, et toi ?”

La seule idée de réponse qui me vint fut :

“-Et bien moi, je suis éléa, enchantée, je suis à la recherche d'une plante et...

Je n'eus même pas le temps de finir ma réponse au qu'elle j'avais bien réfléchie qu'une fillette couverte de sang et se servant d'un étrange marteau comme bâton dit d'une faible voie

“-Aidez-moi”...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Arsène Lambda »
avatar
Salamandre

Messages : 114
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 23
Localisation : Et bien, heu, on va dire que...je suis perdu...

Feuille d'identité
Age: 32
Humeur: bonne
Equipement:
MessageSujet: Re: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene Sam 2 Juil - 21:40

Elle s’appelait Elea, elle cherchait une plante et elle était belle de façon très embarrassante. Bon d’accord, pour moi, beaucoup de femme était belles, en fait toutes les femmes étaient belles. Mais bon, elle, elle était plus belle que la normale, ce qui me m’était mal à l’aise. En revanche, quelque chose me redonna du courage et de la confiance.
Une fillette, elle devait avoir douze ans au maximum, arrivai et coupa Elea en pleine conversation. Elle était blessée et semblait souffrir atrocement. Mon instinct de médecin prit les devants et, laissant l’herboriste en herbe, je partis vers la jeune fille. Elle avait perdu beaucoup de sang et nécessitait des soins urgents. Apparemment, elle avait pris un sacré mauvais cout.
Elle était tombée évanouis, sûrement à cause du manque de sang, ce qui me permettrait de travailler tranquillement. Je commençais par désaffecter la plaie avec mon couteau. Puis, je fis un bandage à la va-vite avec une plante médicinale spéciale. Ensuite, je pris délicatement le corps de la petite et la posa contre un arbre.
Il fallait qu'elle mange et boive d'urgence mais je n’osais pas fouiller dans ses affaires afin de trouver des rations. Et comme je n’avais pas suffisamment de nourriture dans ma ration, il faudrait aller quelques choses à manger. MAis, comme je ne pouvais pas m'éloigner de ma patiente, je demandais donc à Elea :

-Dis, pourrais-tu aller me chercher de la nourriture ? Je n’ai pas fini de la soigner et je dois veiller sur elle.

Elle accepta et partit à la recherche de la boustifaille précieuse. Pendant ce temps, je retournais la gamine et enleva prudemment le pansement. Je n’avais pas fini de nettoyer la plaie et donc, je continuai mon travail de médecin jusqu’à ce que je ne plus rien faire de plus, c'est-à-dire lorsqu’un autre pansement lui recouvrait le dos et que la plaie ne nécessitait plus que l’action du temps et des anticorps.
Elea revint avec les bras pleins de végétaux et les posa à tête en souriant. Je la remerciai chaleureusement. Bon, d’accord, j’aurais préféré voir de la viande et des protéines mais ce n’étais pas grave, tant qu’elle se refesait du sang et qu’elle reprenait des forces, ca m’allait. D’ailleurs, j’espérais qu’elle se révélerait bientôt, ca serait plus pratique.
Et d’ailleurs, avant qu’on a eu le temps de couper les légumes qu’elle se réveilla. Elle était encore faible et ouvrait lentement ses yeux. Elle me regarda avec des grands yeux et je préférais me présenter une deuxième fois :

-Salut, je suis Arsène, le médecin qui t’as soigné. Tiens, reprend un peu des forces. Au fait, comment t’appelle-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com/forum
« Akira Yumako »
avatar
Hydre

Messages : 8
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene Dim 3 Juil - 13:42

J'avais perdu conscience, je devais avoir perdu trop de sang, j'avais beau n'être qu'une gamine, je comprenais bien que quand on se prenait un coup d'épée et que la blessure n'était pas soignée, on mourrait, c'était aussi simple que cela. Je n'aimais pas perdre connaissance, on était complètement déboussolé au réveil, on ne savait pas où on était, ni quel heure il était... Et puis, on pouvait se demander ce qui s'était passé durant toute cette période noire où vous n'avez aucun souvenir... Je n'aimais pas ça, en général... Mais là, c'était différent, je n'allais pas mourir et puis, il y avait un médecin qui allait prendre soin de moi... Mais... Je n'avais pas de quoi payer en plus... J'étais mal... Très mal... Quoique, peut-être que ma reconnaissance éternelle lui suffirait... A moins que ce ne soit une vilaine personne qui m'oblige à faire un travail douteux pour lui... Non, les médecins ne sont pas comme ça, n'est-ce-pas ?

Je finis alors par ouvrir difficilement les yeux et reprendre mes esprits. Je vis alors ce jeune homme roux qui se représenta une deuxième fois, il était roux comme moi, je n'avais jamais vu d'autre personnes avec des cheveux de la même couleur que les miens et je n'avais pu m'empêcher de penser qu'il pouvait être mon géniteur et je me jetais sur lui en criant :


-Papa !


Je me retrouvais alors sur lui tout en me frottant contre son torse. Mais une minute, il m'avait demandée qui j'étais, n'est-ce-pas ? Se pourrait-il qu'il m'ait oublié ?


-Papa, t'a pas honte d'oublier ta pauvre fille ? Je sais que vous m'avez abandonné chez des gens pour que je parte à la recherche de mes origines, mais c'est pas une raison pour m'oublier ! C'est moi Akira, A-ki-ra !


Ah, mais se pouvait-il qu'il ne soit pas mon papa ? J'étais bête, je me suis jetée sur un pauvre en me basant juste sur la couleur de ses cheveux. Je me relevais en me mettant à rire en me grattant l'arrière de la tête. Je pris la nourriture qui était tombée au sol et mangeait, le visage aussi rouge qu'une tomate...


-Merci de m'avoir sauvée et de m'avoir nourri... Je ne sais pas comment vous remercier, je ne suis qu'une pauvre jeune fille à la recherche de ses parents qui l'ont abandonné bébé à des gens.


Je fis alors ma super attaque de la mort qui tue, le regard de chien battu qui implorait pitié et où seul les personnes sans cœurs ne pouvait en être atteinte. Mais les médecins sauvaient des vies, ils devaient par conséquent avoir un cœur, du moins, c'était ce que je pensais. Je remarquais alors la présence de la jeune fille qui avait ramenée la nourriture.

-Merci pour tout, euh... Eléa si je m'en souviens bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com/
« Éléa »
avatar
Sylphe

Messages : 44
Date d'inscription : 26/05/2011
Localisation : dans la foret

MessageSujet: Re: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene Sam 6 Aoû - 23:21

Mais qui était cette gamine jeune fille ? D'où sortait-elle ? Elle avait vraiment l'air en piètre état couverte de sang ainsi mais, elle venait de l'interrompre dans sa discutions peut être que le docteur au cheveux de feu aurais pus l'aider dans sa recherche... Non vraiment, elle paraissait chétive... Certes le fait qu'elle soit blessée ne devais rien arranger à la chose mais bon, enfin.
Il n'ampeche que cette enfant lui avais au moins révélé le timide docteur Arsène sous un meilleur jour que lors de sa présentation ( dois-je rappeler ses bafouillages et emberlificotions ? ( ça existe et c'est un de mes mots favoris avec procrastination...) Non en effet il vaux mieux passer l'éponge sur cet échec cuisant excès de timidité .Et puis il faut dire que quand il prenait les choses en main, le docteur était vraiment très charismatique...Voire même attirant son l'impression de maturité venait renforcé ce sentiment d'admiration et d'un petit quelque chose qu'elle n'arrivais pas bien à identifier ...Arrête de rêvasser idiote ( oui, Éléa se parlait à elle même parfois et elle avait extrêmement de mal à se passer de cette habitude) Il vient de te parler...


En effet avec une forte assurance il venais de demander a la sylphe d'aller chercher de quoi nourrir la petite pour lui permettre de récupérer pendant que lui restait avec elle pour la garder.

Éléa partit donc et trouvas sans problèmes de quoi permettre à la blessée de retrouver les forces qui lui fessaient défaut. En effet ayant passé toute la journée à chercher une plante, elle avait déjà repéré les lieux ce qui lui permis rapidement de trouver les longues feuilles dentelées vert tendre caractéristiques du klha (plante au racines comestibles aux nombreuses vertus diététiques mais dont le goût était infect n'était pas excellent cri ) ainsi que des lianes indiquant la présence de champignons mangeables crus ( chose rare)qu'elle ramassa en nombre.
Ramenant tout ça sous ses bras elle se redirigea vers le docteur charismatique et la souffrante.

Affichant un grand sourire elle déposa son butin à portée du soigneur aux cheveux flamboyants.
Elle crus surprendre une lueur de déceptions dans ses yeux à la vue de ce qu'elle avait apporté mais elle passa très vite... De toute façon, ils n'eurent même pas le temps de préparer les lamelles de klha et de les mettre à cuire ( le goût était vraiment meilleur une fois les fines tranches chauffées quelques minutes) .
En effet la gamine venait de se réveiller et, sa frimousse attendri Éléa plus qu'elle ne voulus le montrer, elle paraissait si faible et fragile... Qui avait pus la blesser avec ses yeux si mignons ?
Ce qui se passa alors surpris l'hybride délicate : la petite venais de confondre Arsène avec son père !

Non sérieusement, il à l'air adulte mais de là à avoir une fille d'une dizaine d'année... La petite devait délirer suite à sa blessure.

Mais elle se repris vite , se rendit compte de son erreur, s'excusa et remercia Eléa pour ce qu'elle lui avais apporté à manger.

-Mais de rien ma puce ( le surnom affectueux lui vint naturellement) Tient si tu veux manger ces champignons en premiers on te ferras cuire le klha et ce sera bien meilleur pour toi. Dit elle avec un sourire sincère.

Mince qu'est ce qui me prend ? Me voilà à jouer la maman ou la grande sœur de cette petite...
Il faut dire aussi que son regard serais capable d'émouvoir une pierre et puis, elle avait perdus ses parents la pauvre...
C'est décidé, je vais l'aider à trouver ses parents mais avant, il me reste quelques questions à poser à Arsène sur ma plante, j'en ai besoin avant de me lancer dans toute autre aventure...


C'est ainsi que pendant qu'Akira mangeait les champignons avec appétits la sylphe demanda plus d'informations au docteur afin de vite retrouver ce qu'elle cherchait et ainsi pouvoir aider cette pauvre petite qu'elle avait décidément prise en affection !


HRPG: Désolée du retard mais j'avais beaucoup à écrire Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Arsène Lambda »
avatar
Salamandre

Messages : 114
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 23
Localisation : Et bien, heu, on va dire que...je suis perdu...

Feuille d'identité
Age: 32
Humeur: bonne
Equipement:
MessageSujet: Re: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene Dim 7 Aoû - 12:52

Elea m’avait ramené de la nourriture. Bon, des khla qu’il fallait faire chauffer pour qu’ils soient meilleurs (tous les choses que je savais en cuisine était en rapport avec des plantes, je suis herboriste quand même) et des champignons mangeables crus, ce qui permettrais à la petite de pouvoir se rassasier. En tout cas, c’était peu et on aurait pu trouver plus nourrissant mais ca suffira pour l’instant.
Nous nous apprêtions à mettre le repas de la convalescente en place lorsqu’elle se releva et me laissa légèrement déconcerté. En fait, elle me prenait pour son père ! Bon, d’accord, sa tignasse semblait flamboyante et désordonné mais la ressemblance s’arrêtait là ! Et puis, je n’étais pratiquement jamais passé à l’acte. Il y avait bien sûr eu Claire, une amie d’enfance avec qui je…Enfin, bref !
C’est alors qu’elle m’insulta carrément ! Apparemment, elle me prenait pour un père immonde qui abandonne sa fille à tout va. Au moins, entre les divers propos assez insultants, je parvins à saisir son nom (difficile, me dirais-vous, elle insiste sur chaque syllabe). Elle s’appelait Akira et heureusement pour moi, reconnus qu’elle se trompait et s’excusa…Ouf ! Je ne me sentais pas prêt à avoir une fille.
En tout cas, elle était polie, elle remercia Elea avec une technique secrète que je n’avais jamais vu et que je ne pense pas pouvoir utiliser. Technique spéciale que je baptisais (d’accord c’est pas ma technique mais j’en suis la victime, je me donne le droit de lui donner un nom !) la Akira-bouille ! Une technique imparable dont je ne pus résister qu’en utilisant… la fuite ! En gros, j’allais faire cuir les champignons sans un mot…
Pendant qu’Akira mangeait, Elea vint me voir pour que l’on puisse continuer notre discussion. En fait, elle cherchait une plante spéciale, la versatilus oxalié. C’était une plante des montagnes assez rare caractérisé par une couleur violette prédominante. Mais bon, ce n’étais pas la fleur qu’on trouvait n’importe où et je n’étais pas suffisamment fort pour dire précisément aux mètres près où elle se trouvait. Je savais juste qu’elle se trouvait souvent en hauteur, plus haut que là où nous étions nous même. Donc nous devions monter pour trouver la plante. Mais il y avait un problème, Akira.
LA jeune fille ne méritait de venir mourir de froid dan la montagne et je ne pouvais pas la laisser repartir après de telles blessures sans rien faire, devoir de médecin. Donc, en clair, j’espérais qu’elle accepterait de se joindre à nous. Mais bon, dans tous les cas, je devrais la suivre. Entre le visage féminin et joliment modelé d’Elea et les blessures d’Akira, l’âme du médecin choisissait la fille (et finirait sans doute célibataire mais ca, c’est une autre histoire…)
J’allais donc voir Akira en faisant signe à Elea de venir aussi, après tout, ca la concernais. Je profitais aussi pour lui amener la suite du repas. Lorsque nous fûmes tous les trois réunis, alors que la fillette commençait à manger les klha, je décidais de me présenter à nouveau, après tout, lorsque je lui avais dit mon nom, elle était au bord de l’évanouissement :

-Bon, alors, je suis Arsène, un médecin comme tu as pu le voir. Je ne prends de l’argent qu’à ceux qui ont les moyens de me payer donc ne t’en font pas pour ca. En revanche, il y a un problème, pas très grave, peut-être, mais qu’il faut aborder. Elea, tu veux trouver une fleur qui se situe plus haut et j’aimerai t’accompagner mais on ne peut pas obliger Akira à nous suivre et c’est elle que je suivrais au final. Donc voila, tu choisis, Akira, soit on va dans les montagnes, soit on va ailleurs mais je te suivrais jusqu’à ta totale récupération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com/forum
« Akira Yumako »
avatar
Hydre

Messages : 8
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene Dim 7 Aoû - 14:23

Ces personnes étaient vraiment gentilles, comme mes parents adoptifs... Elea me proposa de manger les champignons en attendant qu'il fasse cuir les klha, elle avait sans doute raison, ce sera meilleur cuit que cru, mais vu comme je mourrais de faim, j'aurais pu manger tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi...). Mais je leur étais reconnaissant de prendre soin de moi, elle n'était pas obligée de faire ceci pour moi, pourtant, elle le faisait. Je devrais l'aider en retour, je me le devais... Je mangeais donc les champignons en attendant que le reste cuise.

Mais une chose était sûre, ma super technique de la mort qui tue in the death fonctionnait affreusement bien sur ces deux personnes, c'en était presque démoniaque comme attaque... Si j'avais l'esprit mal placé, je pourrais dominer le monde avec cette technique... Mais non... Je ne suis pas ce genre de personne malhonnête et j'avais bien d'autre préoccupation en tête. Notamment, comment me faire remercier auprès de ces deux personnes ?

Arsène ramena alors la nourriture et fini par nous informer de quelque chose. Il avoua que son travail passé avant Elea et que par conséquent, il me suivrait... Mais la jeune demoiselle cherchait une fleur rare dans ses montagnes... Il se pourrait même qu'il ait des bandits dans le coin, comme ce qui m'avait attaquée... Je ne pouvais pas la laisser voyager seul, surtout que je leur devais beaucoup. Je me levais alors énergiquement en m'exclamant :


-On doit aider Eléa à trouver sa fleur, un chevalier ne peut pas laisser une damoiselle se baladait toute seule alors que des bandits rodent dans les environs.


Comme ce médecin, j'estimais que mon devoir passait avant le reste, y compris ma santé. Je l'avouais, je n'avais que douze ans et j'étais en adorable état... Si je forçais, mes blessures pourraient se rouvrir, mais Eléa était une bonne personne et elle avait besoin d'aide, alors j'allais l'aider et si ce médecin voulait m'accompagner, alors nous aillions voyager tous les trois jusqu'à ce que nous trouvions cette fleur et que ma blessure soit guéri. Et puis, cela aurait été égoïste de partir ailleurs après ce qu'ils avaient fait pour moi.

Un petit vertige me submergea, sûrement parce que je mettais lever précipitamment et inconsciemment, je me rassis et me remis à manger les klha jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien dans l'assiette. J'avais dit qu'il y avait des bandits dans le coin, en fait, je ne savais pas si c'était vrai, mais vu que comme ils m'ont attaqués, ils se pouvaient bien qu'ils y en aient d'autre dans les parages, voir même un camp de petite envergure... Après tout, ils étaient faciles de se cacher dans ses montagnes... Je demandais alors :


-Savez-vous vous battre ?


Je ne savais pas pour Eléa, mais j'avais un doute pour Arsène, après tout, c'était un médecin... Mais l'habit ne faisait pas le moine et il se pouvait peut-être qu'il eusse appris le maniement des armes.


-Il se peut qu'il ait des bandits dans le coin, c'est un groupe qui m'a attaquée, mais je me suis occupée d'eux... Et puis, je m'en voudrais s'il arrive malheur à l'un de vous deux.


S'il y avait bien quelque chose que je ne pouvais pas faire, c'était mentir sur mes sentiments. Je les connaissais à peine, mais j'avais déjà confiance en eux et je désirais être sincère, si un seul bandit osait montrer son nez, il prendrait un coup de Graf Eisen en pleine face, ceci était bien la seule chose que je pouvais promettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com/


MessageSujet: Re: Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene

Revenir en haut Aller en bas

Sous les étoiles pv Akira, Elea, Arsene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'amour brille sous les étoiles [Soirée de fin d'année]
» Une entrevue particulière sous les étoiles [PV Daniel]
» L'amour ne brille jamais sous les étoiles... ... [Fe]
» Quelle belle balade sous les étoiles... ▬ Dawson & Sakura
» L'amoûr brille sous les étoiles ! [Pv Aaron, Darren, Natasha & Swann)]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth of Legend :: Notre monde :: Région de Falbard :: Chaîne montagneuse-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit