Myth of Legend


Douleur tu feras à toi même si ton prochain tu affrontes

 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Le commencement de mon incroyable aventure...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Feryss Eris »
avatar
Loup-garou

Messages : 11
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 36
Localisation : dans un coin sombre du forum, ne cherche pas tu ne me trouveras pas et tu sais pourquoi? Par ce que je suis ton pire cauchemar!

Feuille d'identité
Age: 25
Humeur: Coquine hu hu hu
Equipement:
MessageSujet: Le commencement de mon incroyable aventure... Mer 8 Juin - 13:34

Mes pas m'avaient conduit à Babylone, capitale luxuriante de l'île. Ici on pouvait trouver de tout, oui de tout, il y avait des marchants d'armes qui vous abordez pour un rien.

"Eh m'azelle, une épée, une belle épée pour une belle m'azelle?"

Des marchand de nourriture qui vous ventaient les mérité de leurs produits

"Une belle orange pour une belle peau ma p'tite dame aller venez gouter à mes bananes, elle vous donneront la beauté éternelle"

Et puis il y avait des marchand qui vendaient leurs corps oui leurs corps


"Un peu de compagnie ma belle, nous sommes si seul mes amis et moi... aller viens faire un petit tour avec nous"

Bref il y avait de tout et de rien dans cette capitale où même la luxure régniez.
Je ne pouvais m'empêcher de penser que la race humaine était tombée bien bas en mettant sur le marché des jeunes gens qui n'étaient plus de première fraîcheur.
Puis je décidais de m'éloigner du quartier marchant pour visiter un peu la citée.
Les murs des maisons étaient un blanc immaculés, les rues étaient larges, cela changeait des villes modeste que j'avais traversé, là bas il n'y avait pas de pavés, juste de la terre et les rues étaient étroites et mal odorante.
Babylone ressemblait au paradis pour les voyageurs comme moi. Et puis, j'avais entendu parlé de la fameuse bière de Babylone, a ce qu'on disait, elle était la meilleure au monde.
Ma visite se transforma donc bien vite en quête pour trouver la meilleure taverne de la capitale.
Certaines personnes me disaient d'aller à la taverne du Borgne, d'autre à celle du Manchot, mais c'est finalement la taverne de la Mer qui attira toute mon attention.
De l'extérieur, elle ne payait pas de mine, et de l'intérieure non plus d'ailleurs, mais c'était le seul endroit où les humains ne pénétraient pas. Pourquoi ? Eh bien à cause du tavernier, un hybride qui n'aimait pas l'odeur humaine.
C'est donc avec plaisir que je pénétrais dans cet antre anti humain.

L’endroit était sombre, en regardant sur les tables, je pouvais remarquer une couche de poussière.

Décidément... le ménage n'est pas leur fort ici

Je m'installais tranquillement au bar et le tavernier visiblement d'humeur moqueuse me demanda.

"Un petit thé pour la madame?"

Je le regardais fixement dans les yeux et lui montrais bien vite qu'il ne fallait pas rire avec moi.


"Oui ... mais avec ton sang..."

L'homme me regarda et me servit une bière tout en me disant

"J'ignorais qu'un demis lycan pouvais venir ici"

"Eh bien visiblement tu ignore beaucoup de choses l'ami"

Je pris la chope et décida de déguster ma bière dans le calme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com
« Kuragari Nyx »
avatar
Léviathan

Messages : 365
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Si tu vois une ombre géante dans l'eau, c'est moi. ♥

Feuille d'identité
Age: 19ans.
Humeur: Maligne !
Equipement:
MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Mer 15 Juin - 21:20

Pourquoi Kuragari se retrouvait à Babylone déjà ? Ah oui ! Aqus étant une ville reculée et vraiment peu accessible disons, sa contenance est limitée ! Le professeur d'histoire de la jeune femme se trouvait bien embêté d'être si loin de toute source culturelle, et les actualités mettaient toujours un certain temps avant de venir dans la demeure marine du Léviathan. Enfin, dans la ville dédiée à lui du moins, bien qu'Aqus habite bel et bien le serpent géant des mers, sans qu'elle le sache. Par conséquent, les nouvelles étant trop lente, et les documents de la ville deviennent vite dépassés niveau histoire, Kuragari avait été envoyé pour s'approprier des livres historiques à la grande bibliothèque de Babylone et elle devait également prendre les derniers évènements en document quelconque. Avait été envoyer. Terme ironique ! Kuragari s'était plutôt vivement manifestée, et elle a comme ... légèrement, effrayer l'historien ! Elle n'est pas si effrayante pourtant, sauf quand elle le veut bien ! Imaginez deux pupilles fendus comme les reptiles qui vous fixes avec cette sensation que quelque chose vous susurres des mots flous à vos oreilles. Il y a de quoi en avoir peur.

Elle été déjà passé à la bibliothèque et y avait emprunté pour une durée indéterminée les ouvrages que son professeur souhaitait. Une façon de dire qu'elle les avait volé en réalité. Des livres sur le commencement des Titans, la guerre et patati et patata ! Sans cesse ce passage de l'histoire est raconté ! Les gens ne peuvent-ils point passer à autre chose ? Non. Des tensions montent. Un autre conflit. Après tout, l'histoire n'est qu'une répétition d’évènement ! Le futur reprend le passé. C'est d'usage. Cela dit, marchandise en main, Kuragari n'était pas pressée de partir. Du tout ! Après tout elle était partie d'Aqus pour se divertir un peu ... Bien que la ville ne soit pas si extraordinaire que ça ... Quoi que !

C'est en entrant dans une taverne, au nom aussi peu inspiré que la plus part des tavernes dans ces rues, mais il y avait de la nostalgie pour un titan des abysses. A ce moment, un mot chatouilla les oreilles de Kuragari. Lycan, on avait dit lycan ! Un terme désignant un hybride. Fort intéressant ! La jeune femme se dirigea alors au comptoir, discuta adroitement avec le barmaid pour se renseigner sur la personne. Elle avait entendu le mot, mais point vu la personne. Bien que ses yeux avaient semblé êtres attirés comme des papillons de nuit sur une lumière, la lumière ? Une femme profitant de sa bière.

Kuragari se plaça en vue de cette femme, buvant sa bière, et fixant la lycan avec un certain appuie dans le regard. Il suffisait de croiser son regard pour s’apercevoir qu'elle vous fixait, avec insistance, et assurance. Il y avait de quoi faire fuir celui ou celle qui était fixé par gêne ou peur, ou alors ... De l’irriter par un regard qui se veut pesant et perçant.

_________________
.De profondis clamo adite domine.

Prie lorsque le Léviathan s'engouffre dans les abysses de ton âme. Implore son pardon, il est le seigneur de la torture !
♪ L'espoir n'a pas sa place face à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Akira Yumako »
avatar
Hydre

Messages : 8
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Jeu 23 Juin - 11:37

Babylone, c'est la ville où j'ai vécu, la ville où mes parents adoptifs se sont occupés de moi. Je devais chercher des informations, des informations pour savoir où chercher et rien n'était mieux qu'une taverne pour trouver des informations, bien sûr, vu ma taille et mon âge, on allait me dire : "Gamine, rentre chez toi, t'es trop jeune et trop petite". Si y'en avait un qui me sortait, il risquait de se prendre un bon coup de Graf Eisen dans la tête... On ne m'insulte pas de naine, compris ?

J'entrais donc dans la taverne de la Mer et un groupe de deux personnes attira mon attention, je m'approchais de ce fameux groupe, l'une regardait l'autre en silence et ne semblait pas vouloir entamer la conversation, quant à la seconde, eh bien, elle avait de beau cheveux blond comme le blé qui me plaisait bien. Je les abordais en m'asseyant sur un siège à leur table et je leur dis :


-Bonjour noble voyageuse, je me nomme Akira Yumako et je suis à la recherche de mes origines et de mes... euh... vrai parents dirons-nous... J'ai des comptes à régler alors voilà... Donc si vous avez vu des personnes qui me ressemble, pourriez-vous m'en informer.

Je m'adressais ensuite au tavernier en m'exclamant assez fort pour qu'il puisse entendre ma commande :

-Tavernier, un verre de lait pour moi !

J'attendais qu'il me ramène tous cela, je regardais les deux jeunes demoiselles en ajoutant :

-Énorme !


Je parlais de la taille de leur poitrine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com/
« Feryss Eris »
avatar
Loup-garou

Messages : 11
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 36
Localisation : dans un coin sombre du forum, ne cherche pas tu ne me trouveras pas et tu sais pourquoi? Par ce que je suis ton pire cauchemar!

Feuille d'identité
Age: 25
Humeur: Coquine hu hu hu
Equipement:
MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Jeu 23 Juin - 11:47

Alors que je buvais tranquillement ma bière, je vis une gamine qui visiblement n'avait pas plus de 10 ans.

Décidément cette taverne accepte même les mômes... mais où va le monde! pensais-je

Je pris mon verre et le vida d'une traite, je fis un geste au tavernier qui compris de suite que j'en voulais un second.

La gamine s’assit non loin de moi (je dois avouer qu'elle avait eu du mal à se mettre sur le tabouret vu taille de naine...) et cria haut et fort:

"Bonjour noble voyageuse, je me nomme Akira
Yumako et je suis à la recherche de mes origines et de mes... euh...
vrai parents dirons-nous... J'ai des comptes à régler alors voilà...
Donc si vous avez vu des personnes qui me ressemble, pourriez-vous m'en
informer.
"


Eh ben je savais pas que les tavernes servaient aussi de refuges pour gamins perdu... décidément ce monde est voué à la destruction...

Alors que la gamine siroté son verre et que je buvais le mien, je remarquais du coin de l’œil une jeune femme qui me regardais fixement. Au début je pensais qu'elle regardais la fillette et j'avais même pensais que c'était sa mère ou sa sœur... mais elles ne se ressemblaient pas. Pour savoir qui elle regardait, je me levais et fis mine d'aller voir un homme à une table.
Pas de doute c'était moi qu'elle regardais, je me sentais épié et je n'aimais pas ça.


Ben dit donc y a même des Stalker dans les tavernes...

Je m'approchais d'elle et lu demanda clairement ce qu'elle voulait

"On se connait toi et moi ? "

La jeune femme me regarda et la fillette se rapprocha de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com
« Kuragari Nyx »
avatar
Léviathan

Messages : 365
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Si tu vois une ombre géante dans l'eau, c'est moi. ♥

Feuille d'identité
Age: 19ans.
Humeur: Maligne !
Equipement:
MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Dim 26 Juin - 10:16

L'effet fut sans redire ! Mais quelque chose qui était arrivé sans pour autant être dans les prévisions de Kuragari, car une gamine. Oui une gamine dans une taverne puant l'homme et la sueur, empestant la bière et l'alcool, été entrée. Quelle âge devait-elle avoir ? Une dizaine d'année ? Peut être un peu plus. Ah les parents ! Qu'est-ce qu'ils ont dans la tête ? Et pourquoi personne ne ramène cette petite là où elle devrait être ! Sans même paraître troublée de l'endroit, l'enfant s'adressa à Kuragari, pourtant elle avait un regard fixe sur la lycan. Peut être car elle était l'une des rares femmes de la taverne, jeune. Et sa requête, je ne savais pas si on pouvait tomber dans le plus incohérant et étrange, mais des personnes qui lui ressembles ! Pour des gens du voyages ont voit des centaines de gens par jour, des visages toujours différents, et on oublie les premiers quelques secondes après. Car ils ne sont que éphémère. Pour mériter d'être dans les souvenirs d'une personne il faut être marquant ! Et, pour Kuragari intéressant. Or, elle n'avait rien de cela en tête.

J'y pense ! Bien qu'elle ne se soit pas détourné du regard même lorsque la femme qu'elle fixait aille bougé, son regard avait perdu en intensité. Certes, elle se ressaisit assez vite, mais ce trouble passé ... C'est que la dénommée Akira l'avait interpellée, au point qu'elle même revisite ses souvenirs à la recherche de gens semblable à la jeune gamine qui était dans son champs de vision. Il faut dire qu'elle était plus qu'étrange. Surtout en beuglant son verre de lait, une gamin dans une taverne ... Mais une gamine, pas vraiment comme les autres ! Peut être aujourd'hui sera pour Kuragari un lot double gagnant ! Car oui, la lycan bien irritée s'était approchée.

« Non pas du tout ! Mais ta présence ici, comme toi gamine, se fait déconseillé. » Elle vida sa boisson en ajoutant en reposant sa chope d'un geste rapide et fort pour la claquer contre le support auquel elle était accoudée pour s'adresser au lycan : « Des gens, ou certaines personnes, n'apprécient pas les gens comme toi. Je peux te dire ce qui se trame, je peux aussi te dire ce qui va arriver. Et pour toi gamine, méfie toi aussi, n'aborde point les gens aussi naïvement et ouvertement quand on a des choses à cacher, dirons-nous aussi. »

Elle rendit sa chope vide pour qu'on la remplisse, et donna quelques sous à l'homme qui apportait un verre de lait pour la gamine. Des sous, un peu plus que nécessaire avec un mot à l'oreille. Le barmaid s'en alla en attirant les hommes de la taverne pour discuter de tous les scandales d'Isydra, par des manifestations bruyantes. Au moins, les regards avaient cessés de se fixer sur la lycan, Akira, et elle même. Elle eut un petit sourire, non de joie, mais pour rassurer. Oui, ce ne sont pas les murs qui ont les pires oreilles. Les rumeurs vont vite, une lycan et une gamine. Kuragari n'a point peur d'être dans le lot, mais voilà, ils ne sont pas dans son plan visiblement apparent dirons-nous.

Cela veut tout dire. C'est pourquoi une gamine ne doit jamais faire quête seule, c'est trop naïve ! Bien que cela semble juste étonnant, Kuragari avait mit le point sur un doute. Dirons-nous. Généralement on l'emploie ce terme quand on ne dit qu'une partie de la vérité et que l'on clôture. C'est mentir par omnition, des termes vagues sur la fin. Voilà pourquoi un enfant ne doit pas être seul ! Bien que, cette gamine semblait pourtant assez dégourdie, et sûre d'elle. La naïveté y était pour quelque chose, mais peut être elle n'est pas si seule qu'elle laisse paraître ? Ah. Elle cache ...

« Si vous voulez bien, on peut être tranquille à l'écart. Et pour tes parents, non, ça ne me dit vraiment rien. Mais je suis sûre qu'on a beaucoup à dire vous ne trouvez pas ? Des questions pour des réponses, j'aime ça. Kuragari, c'est mon nom, enchantée Akira, et toi c'est ? »

_________________
.De profondis clamo adite domine.

Prie lorsque le Léviathan s'engouffre dans les abysses de ton âme. Implore son pardon, il est le seigneur de la torture !
♪ L'espoir n'a pas sa place face à lui.



Dernière édition par Kuragari Nyx le Dim 26 Juin - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Akira Yumako »
avatar
Hydre

Messages : 8
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Dim 26 Juin - 10:50

Le tavernier m'avait apportée mon verre de lait que j'avais bu c*l [parce qu'orifice voyant rarement la lumière, ça le fait pas ^^] sec tout en déposant la monnaie sur la table. L'autre jeune femme m'avait reprochée d'être ici, me reprochait de dire ce que j'avais à dire, eh bien soit, mais il s'agissait de ma vie et je la vivrais comme je l'entend et si je dois à douze ans fréquentait les pires racailles ou les tavernes les plus mal famée, eh bien, je le ferais ! Je sais me défendre et croyez moi qu'un bon coup de Graif Eisen dans la face en découragerait plus d'un. Mais elle était assez bizarre, j'avais l'impression de m'adresser à une espèce de voyante ou quelque chose dans le genre, je n'aimais pas ce genre de personne, que savait-elle de moi ? Rien et puis, ce n'était pas comme si j'avais des choses à cacher. Il fallait bien que je trouve des pistes et pour ça, je devais aborder des gens, c'est tout et c'était aussi simple que ça. Alors pourquoi devrais-je me casser la tête à réfléchir. Par pur politesse, je lui répondis :

-Merci du conseil, mais je pense que je ne risque rien, je sais me défendre.

Je reportais ensuite mon attention sur l'autre belle blonde à forte poitrine, elle m'avait mis un vent magistrale, c'était même une tempête à ce niveau-là, soit, snobe moi, je te dirais rien, madame à gros sein. Elle était intéressée par l'autre femme, se connaissaient-elles ? Apparemment non, c'était l'impression qu'elles dégageaient en tout cas, bien qu'elle était attirée l'une envers l'autre... Pourquoi ? C'est une excellent question mes chères lecteurs, mais ce n'est pas à moi qu'il faut demander une réponse... La femme qui m'avait fait la morale ne lui avait pas répondu, eh bien soit, ignorons tout le monde aujourd'hui. Cette femme étrange avait ensuite ajouté d'aller ailleurs, pour être dans un endroit où les murs n'auront pas d'oreille, c'est vrai que dans une taverne, on apprenait énormément de chose et notamment auprès des personnes qui se font remarqué, chose que j'avais fait, mais ce n'était que dans le but qu'il se souvienne de moi, ainsi, peut-être pourrais-je recroiser certaines personnes que j'aurais marqué par une de mes stupidités et qui pourraient m'aider à m'informer, si entre temps, ils avaient eu des nouvelles intéressantes pour moi. Je n'avais honte de rien pour accomplir ma quête.

Elle nous donna son nom et sembla enchanter de faire marcher ce magnifique système qu'est "donnant donnant", j'étais du même avis qu'elle et c'est ainsi que je lui souris, au moins, on aurait un point commun et qui sait, peut-être que je pourrais même l'apprécier si le cœur m'en dit. Son attention se reporta sur son objet premier, l'autre belle femme qui n'avait pas donné son nom, d'ailleurs c'est ce qu'elle lui demandât, la journée promettait d'être longue, très longue je vous dis...

La jeune femme qui m'avait snobée en premier demanda quelque chose de très particulier au tavernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com/
« Feryss Eris »
avatar
Loup-garou

Messages : 11
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 36
Localisation : dans un coin sombre du forum, ne cherche pas tu ne me trouveras pas et tu sais pourquoi? Par ce que je suis ton pire cauchemar!

Feuille d'identité
Age: 25
Humeur: Coquine hu hu hu
Equipement:
MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Dim 26 Juin - 11:17

J'écoutais d'une oreille ce que disaient la gamine et la jeune femme, visiblement, la plus âgée donnait des "conseil" à la plus jeune qui visiblement lui fis bien comprendre que ce n'était pas la peine.
L'espace d'un moment, l'attention de la jeune femme se porta sur la fillette, ce qui me permis de me rasseoir non loin d'elles, histoire de mieux écouter.
Puis soudain le moment fatidique des présentations arriva, la jeune femme blonde se présenta sous le nom de Kuragari, la fillette sous le nom d'Akira.
Les deux personnes me regardèrent intensément pour avoir mon petit nom.
Ce n'est pas que je ne voulais pas leur donner mais ... comment savoir si je pouvais avoir confance en elles?
Je les regardais et elles me regardaient. Je me sentis gênée non pas par la fillette mais par le regard insistant de la jeune femme. Elle me regardait comme un prédateur épiant sa proie.
Je n'aimais pas cette sensation, me sentir traqué comme cela me rappelais de mauvais moments de ma vie.
Pour me faire oublier tout ces douloureux souvenir, je commandais au tavernier l'alcool le plus fort qu'il avait.
L'homme se mit à sourire et parti chercher ce que je lui avais commandé.
En l'attendant, je me tournais vers les deux jeunes femme (enfin là je mens, y en avait que une , je compte pas la gamine perdu ...) et je me présentais

"Enchantée mes demoiselles, je me nomme Feryss Eriss"


Puis le tavernier arriva avec un petit verre et déclara simplement

"V'la pour vous, c'est une spécialité de la maison, c'est le fameux Verre Gluant"

Je regardais le contenu du verre et ne remarqua rien de spéciale, le liquide était d'une couleur assez claire, l'odeur par contre en aurait rebuté plus d'un, mais il me fallait un truc fort pour que je me sente mieux.
Je vidais d'une traite mon verre. Erreur fatale!
Le liquide me brûla littéralement la gorge, mon teint d'ordinaire si pal devint rouge vif, j'avais du mal à respirer et cela se voyait.

Le tavernier commença à rire et déclara simplement:

"MOUHAHAHAH c'est bien fait pour toi, ça t'apprendra à venir ici, on veut pas de toi ici "


Puis les clients de la taverne levèrent et se dirigèrent vers nous, leurs attitudes montraient clairement que ce n'était pas pour discuter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com
« Kuragari Nyx »
avatar
Léviathan

Messages : 365
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Si tu vois une ombre géante dans l'eau, c'est moi. ♥

Feuille d'identité
Age: 19ans.
Humeur: Maligne !
Equipement:
MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Dim 26 Juin - 16:31

Voilà pourquoi Kuragari n'aime pas la plus part des humains, bien qu'elle partage contre son gré du sang avec eux. Ils sont si bêtes et primitifs. A croire que leur sang est pourrie, ou se pourrie vite car il y a bien eut des humains doté de ce que l'on appel l'intelligence et la raison. Ces deux petits trucs que l'on a tendance à perdre facilement, c'est aussi ce qui différencie les animaux et ceux qui leurs sont aux dessus, ceux qui se placent au sommet de la chaîne et approchent les dieux. Rhâ ! En plus, dire qu'elle avait obtenu le prénom et le nom de la lycan, qui semblait plutôt dérangée de constater que Kuragari la regardait tout à l'heure, et pour la gamine de même. Celle-ci semblait très insouciante, et elle avait beau dire qu'elle ne risquait rien, on pouvait mettre cette théorie fort en doute.

Et c'est presque ce qui allait arriver ! La lycan s'étant présentée comme Feryss Eris, s'étouffa avec sa boisson, Kuragari en soupira l'air navré. Puis c'est le tavernier qui agaça la jeune femme avec sa remarque déplaisante. Ce n'était pas faute d'avoir averti que les gens sont plutôt imbéciles et intolérants aux gens différents. Fallait-il vraiment se donner un genre à faire une sacré descente sur une boisson d'apparence douteuse ? En tout cas, elle semblait réellement s'étouffer dans son breuvage, de la drogue avait été peut être dissimulée dedans, ou bien Feryss n'est pas aussi solide qu'elle le pensait. Dans tous les cas, le temps n'est ni à la réflexion, ni à la discussion autour d'un thé. Les hommes avaient l'air de vouloir se dégourdir sur les deux femmes et l'enfants.

Kuragari soupira de plus belle, ce n'est pas possible autant de stupidité ! Depuis quand les hommes ont perdu l'instinct ? Une lycan, il suffit qu'elle reprenne aplomb et c'est une douche écarlate qu'il y allait avoir. Pas vraiment fan de tout cela, le jeune femme aux cheveux blonds s'avança vers Feryss et les hommes, elle placa sa main au dessus de la poitrine du lycan, non pas car c'est une perverse, mais pour la calmer. C'est ce qu'on fait d'habitude pour les enfants qui nous écoute pas, on se met à leur hauteur et on leur pose une main sur l'épaule pour favoriser la communication. De même pour ce geste, mais les paroles n'étaient pas présentes. Kuragari chercha juste à régulariser la respiration du lycan en captant son attention. Et c'est sans demander son reste qu'elle avança encore vers les hommes en vérifiant si Akira était bien derrière elle. Non pas qu'elle était soucieuse, ou protectrice. Ni même généreuse !

« Partez, et vite. Je ne dirai pas cela une seconde fois, quand je parle vous vous taisez, vous allez ailleurs. Me suis-je bien fait comprendre ? Alors, disparaissez avant que mon humeur change. »

Ce n'était pas une menace en l'air, chaque son prononcé par la jeune femme était sifflant, comme si un serpent s'enroulait autour de votre coup et vous siffler dans son langage votre mort prochaine à votre oreille. En la chatouillant horriblement. L'instinct de survie dicte dans ce cas aux plus faibles ; part ! De plus, histoire de tourmenter de plus belle les hommes, ses yeux gris prirent une teinte plus lumineuse. Des yeux fait pour percer les ombres et ténèbres des abysses, quelles qu'elles soient. Des yeux tels une lune, tel un monstre marin, et tel un Léviathan pour ceux qui ont eux la chance d'avoir pu la voir sans mourir, elle ou ses prédécesseurs. Tel un Léviathan pour ceux qui connaissaient les légendes, qui sont vraies.

Heureusement, Feryss et Akira ne voyaient pas ses yeux, bien que son sifflement de tourmente avait une chance de les atteindre. Oh quoi que ! Après tout ça ne marche que sur les faibles et pathétiques d'esprit. Parce que, déjà un tiers des hommes avaient fuit ! Le reste était déjà hésitant à partir et menacé par le regard effrayant de Kuragari.

_________________
.De profondis clamo adite domine.

Prie lorsque le Léviathan s'engouffre dans les abysses de ton âme. Implore son pardon, il est le seigneur de la torture !
♪ L'espoir n'a pas sa place face à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Akira Yumako »
avatar
Hydre

Messages : 8
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Ven 1 Juil - 16:31

L'autre belle blonde s'appelait donc Feryss Eris, eh bien, c'était une information capitale, cela m'éviterait de l'apostropher par "eh m'dame au gros sein". D'ailleurs, cette pauvre Feryss avait demandé encore une fois à boire, mais quelque chose de bien plus fort, malheureusement pour elle, il semblait qu'elle était trompée par le vile tavernier qui l'avait empoisonné avec une boisson douteuse. Je ne pouvais laisser cela passer, moi Akira Yumako qui juré allégeance à la justice, il en devait de mon honneur de Wolkenritter. Je dégainais Graf Eisen et me préparais à faire face à un ennemi qui état grand... très grand par rapport à moi... Il s'agissait... d'un tavernier...

Quant à Nyx-san, elle semblait bien parti pour défoncer les autres qui s'étaient levés pour nous faire face, elle les avait prévenu et d'après ce que je pouvais voir, ce n'était pas des paroles à prendre à la légère. J'espérais juste que Feryss puisse s'en sortir et que ce n'était pas un poison mortel, mais juste un alcool un peu plus fort que les autres qui l'avait mise hors service dès le début. Une chose me tracassait cependant, le tavernier lui avait dit qu'on ne voulait pas d'elle ici, mais pourquoi lui avait-il dit cela ? Si quelqu'un n'avait rien à faire dans une taverne, c'était bien moi, la gamine de douze ans qui braillait comme un âne.


-T'as un problème la naine ?

La naine... Il avait osé... Des flammes envahirent mes deux yeux bleus et je lui criais tout en sortant une balle en acier de ma poche que je laissais tomber pour ensuite la frapper en visant le ventre du tavernier :


-JE NE SUIS PAS UNE NAINE !!!


Le coup partit tout seul et je ne loupais pas ma cible qui comprit qu'on ne devait jamais associer ma personne avec ce terme. Non, mais, les gens de nos jours, ils se croient tout permis ma parole... Ma balle en acier roula ensuite sur le sol, tandis que je posais mon marteau sur mon épaule.

-Ramène ta fraise, j'en ai pas fini avec toi.

En effet, ce petit coup qui aurait suffi à mettre k.o un homme normal ne risquait pas de fonctionner sur un homme de son envergure, j'allais devoir y mettre les bouchées-doubles pour le mettre hors-service et ceci, c'était tant mieux, j'avais besoin de me dégourdir les papate. Il se releva en m'injuriant, il devait m'avoir sous-estimer, après tout, je n'étais qu'une gamine, hein ? Mais, il avait l'air à présent sérieux, un peu trop même... Je n'aimais pas cela, je pris Feryss par la manche que je tirais en lui faisant ma technique de la mort qui tue in the death...


-Le méchant monsieur, il m'a traitée de naine... et il veut me frapper, s'il-te-plaît... Aide-moi à lui fracasser sa tête...


Le coup du regard qui tue... Personne ne pouvait résister à cette technique transmis de génération en génération depuis des siècles, surtout si elle avait du cœur pour les pauvres petites filles comme moi... Et si elle n'en avait pas ? ...

L'homme s'avança vers nous en colère, il avait pris une bouteille de verre qu'il avait brisé sur la table, bon, j'avais un avantage, le fait que je sois petite allez m'aider à esquiver et le frapper dans les jambes ou... dans un endroit sensible pour la gent masculine. Je tentais en premier lieu de renverser la table, mais... elle était un peu lourde pour moi... Alors c'est une chaise qui barra la route au tavernier enragée qui sauta par dessus sans problème... J'avais fait un pas de côté pour l'esquiver et mon marteau était parti dans l'endroit que je souhaitais, il était maintenant plié en deux, priant sûrement qu'il puisse encore faire des gamins... Mais bon, pour ça, il fallait déjà qu'il trouve quelqu'un, ce qui n'était pas dit vu sa tronche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com/
« Feryss Eris »
avatar
Loup-garou

Messages : 11
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 36
Localisation : dans un coin sombre du forum, ne cherche pas tu ne me trouveras pas et tu sais pourquoi? Par ce que je suis ton pire cauchemar!

Feuille d'identité
Age: 25
Humeur: Coquine hu hu hu
Equipement:
MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Ven 1 Juil - 17:16

Que cet alcool était fort , il me brûlait littéralement la gorge. Je ne pouvais plus parler, et en plus je n’arrêtais pas de tousser, je n'étais donc pas vraiment en position favorable pour me battre et pourtant.... La jeune naine... enfin mineur ou petite fille choisissez la nomination que vous désirez, me tira par la manche en me faisant un regard de chien battut que nul ne peut y résister
Que je détestais les enfants, ils étaient toujours là à faire des bêtises et c'était à nous "Adultes" de réparer les pots cassés.
Je ne pouvais décidément pas la laisser comme ça.
Je mis ma main sur ma garde et dégainais mon arme.
L'homme que la fillette avait énervé était d'une taille impressionnante et d'une musculature impressionnante, de plus l'homme avait un petit regard vicieux qui montrait bien à quel point il pouvait être fourbe.
L'homme s'arma d'un tabouret et le lança dans notre direction, ni une ni deux, je plongeais avec la fillette pour lui éviter un choc terrible.
La naine, enfin la fillette se retrouva littéralement sous moi, elle rouspétait car je l'empêchais de respirer avec mes trop gros *bip*.
Je me relevais donc et j'eus droit limite à un discours sur la taille des *bip*

"Si tu veux, je peux te laisser seule avec lui tu sembles lui avoir taper... dans l’œil."


La fillette se calma assez vite et me refis le coup du regard de la mort qui tue in the dead.
Que j'étais faible face à cette attaque redoutable et sans attendre plus longtemps, je la pris sous mon bras (un peu comme un sac à patates) et je me mis à éviter les différents OBIT (Objet Volant Identifier de la Taverne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://flame-of-akai.forumsactifs.com
« Kuragari Nyx »
avatar
Léviathan

Messages : 365
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Si tu vois une ombre géante dans l'eau, c'est moi. ♥

Feuille d'identité
Age: 19ans.
Humeur: Maligne !
Equipement:
MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure... Lun 4 Juil - 10:33

Mesdames et messieurs approchez approchez ! Sous le chapiteau, ce soir nous avons ..... Une naine ! Attention à l’appellation sinon vous risquerez d'avoir des soucis pour assurer votre descendance messieurs, euh donc ... Le numéro de l'adorable, oustiti Akira ! Toujours aussi agile pour sautiller, elle peut jongler avec ses balles mais aussi vous les balancer dessus. Personne ne résiste à son charme, aucun adulte. Ah mais regarder comme elle est mignonne. Je répète grand spectacle avec les animations et comédiens les plus fous ! Jeté de chaise, cassage de cavité buccale parfumant l'atmosphère, coup de pied dans les bourses, tout est permis ! Brissage de bouteille pour refaire le portrait ohlala ! Jet d'objet en tout genre qu'il vaut mieux éviter de se le prendre dans la tête Mais attention ! Nous avons aussi la plus belle boule de poils, et la plus généreuse en forme aussi messieurs alors mesdames tenez bien vos maris en laisse si je puis dire ! Et puis il y a aussi, attention tenez vous bien .... Une Kuragari navrée devant tout ce cirque !

Inutile de dire, le chahut des deux énergumènes derrière elle l'avait interpellé. A peine elle en avait fini avec les hommes, sans même sortir son épée ou se battre, tous étaient partis. Ou du moins avait quitté la taverne, ils peuvent très bien revenir armés et plus nombreux ... Mais ne souhaitons pas de malheur à Kuragari et aux deux autres ... Euh, aux deux autres .... Aux deux autres ! Kuragari se tourna donc, et fut presque désespérée devant un tel spectacle ... Elle eut même un long soupir, très long et se porta la main sur les yeux. Attitude typique ! Inutile de dire plus longtemps ce qu'elle doit bien pensé, vous l'aurez compris par vous même.

Elle s'avança vivement vers le tavernier armé de ce qui lui tombait sous la main, ses yeux étaient toujours aussi lumineux, gris, inquiétant. Son pas, très ondulé, comme un serpent. Sans hésiter elle passa à côté d'Akira et Feriss puis fit un bond ... Je sais où Kuragari met ses pieds, et c'est souvent dans la cavité buccale parfumant l'atmosphère ! L'homme, bien que taillé comme une armoire, se pris un magnifique coup de pied dans le visage, et il s'étala en splendeur sur le sol. Il faut dire qu'il était tellement énervé contre la petite qui avait cogner un endroit sensible, qu'il n'a même pas remarqué le danger qui s'approchait. Kuragari retomba sur ses jambes et se tourna vers les deux énergumènes et les gens collés à la fenêtre, ses yeux reprirent doucement leur couleur habituelle.

« Rideau. »

Les gens aux fenêtres comprirent qu'ils ne devaient pas être ici. Kuragari vérifia s'ils restaient du monde. Ouais, il y en avait, dans quelques coins de la taverne, mais trop terrorisés pour sortir. Mais, terrorisés ... A se demander s'ils ne craignaient pas le plus Akira et ses coups bien placé ! En tout cas, dire qu'au début Kuragari voulait de la discrétion ... Mais maintenant qu'on est y, elle ne fera pas dans la dentelle. Surtout qu'elle est agacée, il suffit d'un rien, pour qu'elle se mette en colère. Et ce ne sera pas que des coups douleureux qu'il y aura. Elle respira longuement pour se calmer.

« Akira, Feryss, à moins que vous aimiez de telles fêtes, je suggère d'aller ailleurs. Les situations de ce style ont tendance à trop vite dégénéré, je n'aimerai pas être interdit d'accès à Babylone pour la suite. Et ça ne serait pas bon pour toi aussi Akira, un tant de gens vivent à Babylone, si a cause d'une embrouille on t'interdit l’accès de la ville tu ne pourras jamais rien leur demander. »

Je ne pense pas que Kuragari se souciait de la quête de la petite gamine, juste elle voulait quitter le lieu, et tous les arguments sont les bons, du moment que lorsqu'on les expose on a vraiment l'air sérieux et inquiété ... Et c'est justement ce qu'elle faisait ! Ah ! Je disais spectacle navrant tout à l'heure ? Et ta comédie tu l'arrêtes quand ?


Petit point de modération : Attention à la cohérence des RP ! Akira dit que l'homme est armé d'une bouteille cassé, Feryss tu parles d'un tabouret.

_________________
.De profondis clamo adite domine.

Prie lorsque le Léviathan s'engouffre dans les abysses de ton âme. Implore son pardon, il est le seigneur de la torture !
♪ L'espoir n'a pas sa place face à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le commencement de mon incroyable aventure...

Revenir en haut Aller en bas

Le commencement de mon incroyable aventure...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Partons à l'aventure !
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Event RP "aventure"
» Aventure des mercenaires du sable
» « Prête pour une première aventure ! ♥. »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth of Legend :: Notre monde :: Centre de l'île :: Babylone-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit