Myth of Legend


Douleur tu feras à toi même si ton prochain tu affrontes

 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La flèche et le bâillon [PV: Prync et Arthas] [RP ABANDONNE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Aravis »
avatar
Dragon

Messages : 347
Date d'inscription : 02/05/2009

Feuille d'identité
Age: 23 ans
Humeur: Explosive !
Equipement:
MessageSujet: La flèche et le bâillon [PV: Prync et Arthas] [RP ABANDONNE] Lun 9 Mai - 19:44

Une brise légère, un bruit de froissement doux, celui des ailes tendues d'une dragonne libre et sauvage. Des ailes...immenses, et rendues translucides par les forts rayons du soleil. On pouvait y voir à travers les vaisseaux sanguins les plus épais, ainsi que les petites déchirures aux bordures des membranes fines. Un battement pour prendre de la vitesse, et un bâillement pour se réveiller d'un léger sommeil en vol.
Aravis savourait, yeux mi-clos, la chaleur du soleil qui cognait contre ses écailles. On aurait cru un lézard, à la seule différence qu'elle volait depuis de longues heures, sans se soucier du temps qui passait, seulement des paysages. Ses écailles, brunes en ce jour, brillaient par endroits, comme si des paillettes les parsemaient discrètement. Ce phénomène était dû au soleil et à la chaleur. D'ailleurs, il lui faudrait bientôt descendre pour s'abreuver. Se sentir desséchée comme cela ne la gênait pas, mais elle sentait la fatigue la gagner et était consciente que sans eau, elle finirait par s'écraser, épuisée. Si seulement elle n'avait pas de ce sang humain en elle, elle pourrait de toute évidence voler des jours durant sans jamais se poser.

En regardant en bas, à la recherche d'un point d'eau, la dragonne aux écailles terreuses ne vit qu'une immense touffe verdoyante: une forêt. Et quelle forêt, la plus grande qu'elle ait pu voir depuis ce jour. Aravis en avait déjà entendu parler dans une taverne, la forêt Sylvina. Tellement verte et pure que les créatures les plus singulières y avaient élu domicile. Cela n'avait pas d'importance pour une puissante dragonne, qui pouvait par ailleurs détruire cette forêt d'un simple crachement de feu. Il lui fallait boire, et elle trouverait vite le fruit de ses désirs humains.

Penchée vers la gauche, sa queue -aux extrémités épineuses- orientée du même côté, elle perdit de l'altitude et commença à se concentrer. Il n'était plus temps de rêvasser et contempler passivement le paysage. Désormais, il fallait trouver de l'ombre et de l'eau, même si ce n'était que pour cinq petites minutes. Un froissement se fit entendre, ce n'était pas celui de ses ailes. Il était différent, moins gracieux. Puis, des tambourinements sur le sol succédèrent ce froissement. Sans le savoir, Aravis s'approchait du danger en même temps que Sylvina. En effet, quelques centaures étaient à l'affut, prêts à lancer une pluie de flèches sur le dos de la dragonne. Mais elle continuait, toujours plus prêt du danger. Elle allait bientôt dévier pour trouver une zone sans arbres lorsqu'un sifflement vint percuter sa cuisse. Aravis lança un cri de douleur, se recroquevilla et fit face à une nouvelle attaque. Elle esquiva la flèche d'une roulade aérienne sur le côté, puis une autre en relevant vivement la tête. Une transperça la membrane de son aile gauche. Tentant en vain de se redresser, deux boules énormes reliées par une corde vinrent tourbillonner trop prêt de ses yeux, et bâillonner sa mâchoire.

Dans cette posture, elle était vulnérable, incapable de voler, incapable de cracher du feu. Elle perdait de l'altitude rapidement, les arbres se rapprochaient. Sa tête allait percuter la première, mais un dernier battement d'ailes lui permit de se redresser et limiter les dégâts. Des arbres furent détruits, déracinés par le glissement de la dragonne sur le terrain. Elle glissa quelques secondes, le cou replié vers son ventre. La dragonne sentit les os de ses ailes craquer, les fractures allaient être longues à ressouder. Ses cornes retournaient la terre sous leur passage.
Elle finit de glisser, un peu de poussière l'entoura un moment, et la soif ainsi que l'épuisement gagnèrent la dragonne. Qu'allait-il lui arriver maintenant? Les centaures n'étaient pas là. Au moins c'était une bonne nouvelle. Mais elle ne pouvait plus se relever.
Alors qu'elle sombrait dans le chaos du sommeil, un flash apparut dans le noir de ses paupières closes. Des sabots, des ailes et une épée.


Bocoudedéga xD

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
(Fire Emblem Awakening OST)
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
(Sword Art Online OST)
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
(Lord of the Rings OST)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Prync »
avatar
Humain

Messages : 11
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 26

Feuille d'identité
Age: 19ans
Humeur: Nostalgique... De quoi? Justement il sait pas trop...
Equipement:
MessageSujet: Re: La flèche et le bâillon [PV: Prync et Arthas] [RP ABANDONNE] Lun 9 Mai - 20:32

Sylvina, immense demeure végétale presque impénétrable très peu d'être humain et autres hybrides osaient la traverser. Seul les créatures magiques les plus mystérieuse y vivaient, le seul être humain que Prync y avait vu c'était lui-même. Le jeune homme considérait d'ailleurs pour cette raison la forêt de Sylvina toute entière comme sa seule demeure, il la conaissait par coeur, communiquant avec les créatures pacifiques et évitant les plus maléfiques Prync s'était fait à l'idée de vivre presque éternellement dans cette forêt. Il ne connaissait en effet aucun individu de son espèce, il les voyait parfois à l'orée du bois et était allé trocer quelques marchandise mais il n'avait pas cherché a communiquer véritablement avec eux.
Le jeune homme ignorait pourquoi mais il devait se méfier des êtres humains, car il avait eu de mauvaise relation avec eux. Connaissance curieuse étant donné que le jeune garçon ignorait tout de son passé, jusqu'au physique même de ses parents! C'est en effet à l'âge de dix ans que Prync se réveilla complètement sonné au millieu de Sylvina, et seul une épée et un curieux bâton était déposé a ses cotés. Et c'est a partir de là que Prync s'est construit, devenant le jeune homme qu'il était aujourd'hui.

Alors que la journée avait commencé comme les précedentes, Prync sentit pourtant un malaise dans l'air. Tension difficilement perceptible par un être humain normalement constitué, le jeune homme avait des sens surdévellopé et peut-être même un sixième. Cependant, le jeune homme l'ignorait lui même et attribuait cela a la longue vie en millieu hostile.
Soudain Prync comprit le pourquoi de cette "tension", un bruit gigantesque se fit entendre, quelques choses venait de tomber et quelques chose de grand...

- Enfin un peu d'action! S'exclama le jeune homme ravi de voir quelque chose se passer dans sa forêt.

Sous la curiosité le jeune homme fila aussi vite que le vent au travers les fourées, cependant Prync réalisa rapidement que le bruit venait d'un combat. Des bruits de sabot se firent entendre, bruit que conaissait bien Prync... Les Centaures! Bêtes immonde qui s'attaquait violemment a tous ceux qui s'approche trop de leur territoire, se déplacant en horde ils dépassaient rarement la demi douzaine.
Prync arriva enfin au lieu voulu, de nombreux arbres avait été arraché, la terre avait été violemment secoué et au millieu un jeune Dragon qui se faisait lacéré sous les épée des Centaures. Le jeune homme ne mit pas longtemps a comprendre, le Dragon avait été attaqué et il était en danger...

- Hey!!! Prync se jeta alors en direction du combat pour attirer l'attention des Centaures. Les Centaures se retournèrent aussitôt, et foncèrent directement sur Prync sans réfléchir.

°Quel imbéciles font ils...° Pensa Prync en sortant son épée, il n'avait pas de bouclier, pas d'armure mais les capacité physique du jeune homme, et ses compétence était telle que pour trois Centaures il en avaient pas besoin... Esquivant l'ensemble des attaques avec une série de roulade, saut, et autres parades des plus surprenant pour un garçon de son âge.
Prync espérait juste qu'il en arriverait pas d'autres, vue la taille de la clairière crée par le Dragon le jeune homme serait rapidement désavantagé. ALors qu'il venait d'achever le dernier, un nouveau bruit de sabot se fit entendre. bruit sourd, il était révélateur d'une arrivé massive de Centaures...

Prync n'avait plus le choix il devait libérer le Dragon et espérer de l'aide ou alors ils seraient terrassé tout les deux par ses bêtes.

- Hey Dragon!! Tu m'entends? Réveille toi, je vais avoir besoin de ton aide! S'exclama Prync en espérant que le Dragon comprenne et n'essaye pas de le croquer dès que sa machoire serait libérer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité »

Invité


MessageSujet: Re: La flèche et le bâillon [PV: Prync et Arthas] [RP ABANDONNE] Mar 17 Mai - 21:10

Arrivé à Sylvina, Arthas respiré la verdure et était calme, lui ayant l'âme d'un guerrier, aimer se reposer et se détendre dans des milieux végétales. Cependant, Arthas entendit plusieurs fraca qui firent trembler le sol. Un troupeau de centaures se dirigeait vers l'origine du bruit. Au loin. Effectivement, il avait bien senti, des centaures était là. Il attrapa son épée et courut pour constater de ses propres yeux la scène. Un humain était entouré était entouré de cadavres de centaures. Cependant, le groupe de centaures était sur le point de l'attaquer.

- BAIN DE SANG MOI MOI !!! (d'un air sadique)

Il n'avait pas combattu depuis très
longtemps et adorait tuer les centaures. Avant de rentrer il se cacha
derrière un buisson pour observer avant de foncer, son esprit
stratégique et son bon sens, lui valut souvent la survie. Pégase était excité à l'idée de combattre. Mais il pouvait voir que des centaures s'en prenaient à un dragon. L'étalon, se dit

*Dois-je aider cette créature ?*
Après un instant de réflexion, il baissa la tête et murmura

- oui
D'un air imprévisible, il reprit son épée et courut en direction des
centaures avec rage il attrapa sa première victime et lui asséna deux coups de manche avec son épée et enchaina avec un violent coup qui coupa radicalement la jambe du centaure, celui-ci démuni, tomba brusquement et Arthas cria d'un air Furieux

- J'AI HORREUR DES LÂCHES BANDE DE PONEY ! un troupeau contre 1 dragon ! Mais vous êtes morts !

Il lui trancha la tête et cria d'un air agressif

- SUIVANT vous avez beaucoup de chance je n'ai pas encore mangé ! A qui le tour ?!
Revenir en haut Aller en bas
« Aravis »
avatar
Dragon

Messages : 347
Date d'inscription : 02/05/2009

Feuille d'identité
Age: 23 ans
Humeur: Explosive !
Equipement:
MessageSujet: Re: La flèche et le bâillon [PV: Prync et Arthas] [RP ABANDONNE] Lun 23 Mai - 16:15

Le monde était flou autour d'Aravis. Elle perdait beaucoup de sang. Ses ailes, fracturées de manière importante, commençaient à picoter. Bientôt, elle souffrirait atrocement. Le groupe de centaure l'avait retrouvée. Mais par chance, l'épée qu'elle avait aperçu dans sa vision était venue lui porter secours. Son porteur, qui semblait être humain, n'avait pas l'air effrayé et faisait face courageusement aux centaures. Il les avait tous terrassés. Mais Aravis pouvait sentir le sol trembler. D'autres de ces créatures arrivaient.

- Hey Dragon!! Tu m'entends? Réveille toi, je vais avoir besoin de ton aide!

La dragonne leva les paupières et fit découvrir ses yeux rouges comme le sang. Elle avait encore du mal à identifier le jeune homme qui lui parlait tout en tentant de retirer le bâillon. Aravis tenta de se relever en s'appuyant sur ses pattes engourdies, mais elle retomba aussitôt. Elle était trop faible pour supporter un poids aussi important. Mais si elle reprenait forme humaine, ses blessures actuelles risqueraient de devenir mortelles...

- J'AI HORREUR DES LÂCHES BANDE DE PONEY ! un troupeau contre 1 dragon ! Mais vous êtes morts !

Les écailles de la dragonne frémirent. Elle reconnaissait cette voix. En regardant dans le direction de la voix, et des centaures qui arrivaient, elle reconnut la cape bleue caractéristique...d'Arthas ! Arthas le Pégase noir.

- SUIVANT vous avez beaucoup de chance je n'ai pas encore mangé ! A qui le tour ?!


On pouvait dire qu'Aravis avait de la chance de ne pas se retrouver seule, vulnérable, contre tous ces centaures. Désormais, il lui faudrait lutter pour survivre. Le bâillon était relativement dur à retirer. Il était trop bien serré et emmêlé. La dragonne leva le cou et frotta son museau contre le sol poussiéreux. Avec un peu de chance, ses écailles abimeraient assez la corde pour parvenir à l'arracher.
Elle se frottait sans relâche, peu importe l’affaiblissement dont elle était victime. Son précieux feu mettrait rapidement fin au combat. Aravis tenta d'ouvrir la mâchoire avec force, la corde céda, trop fragile pour une telle puissance titanesque.
La dragonne secoua la tête et poussa un rugissement. Toujours couchée sur le flanc, elle rassembla de l'énergie et se concentra. Ses entrailles grondèrent et un jet de flammes écarlates émergèrent de son museau redoutable.
La moitié de la horde de centaures mourut calcinée, le reste serait pour Arthas et l'humain. Aravis devait désormais se concentrer sur ses blessures pour activer une régénération rapide.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
(Fire Emblem Awakening OST)
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
(Sword Art Online OST)
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
(Lord of the Rings OST)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Prync »
avatar
Humain

Messages : 11
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 26

Feuille d'identité
Age: 19ans
Humeur: Nostalgique... De quoi? Justement il sait pas trop...
Equipement:
MessageSujet: Re: La flèche et le bâillon [PV: Prync et Arthas] [RP ABANDONNE] Lun 23 Mai - 16:42

Alors que la situation devenait particulièrement inquiètante, le dragon essaya de se relever mais en vain. Prync se retourna alors vers le troupeau qu'il devrait affronter seul...

- J'AI HORREUR DES LÂCHES BANDE DE PONEY ! un troupeau contre 1 dragon ! Mais vous êtes morts !

Prync se retourna aussitôt, derrière lui se précipitait un grand guerrier a la cape bleu de nuit. Le jeune homme au costume vert, n'attendit pas davantage, il n'avait pas le temps d'observer le nouvel arrivant ils avaient tout deux un troupeau a anéantir. Prync ignorait tout de l'homme a la cape bleu mais ce qu'il savait c'est qu'ils étaient alliés.

- SUIVANT vous avez beaucoup de chance je n'ai pas encore mangé ! A qui le tour ?!

Avec le chevalier a ses cotés Pryc n'eut aucun mal a se défendre et pu ainsi se démener de façon spectaculaire pour un humain.

- Au fait! Comment te nommes tu l'Ami?! S'écria Prync en tranchant les jambes d'un Centaure dans une glissage parfaitement controlé, cependant le jeune homme n'eut pas le temps d'avoir la réponse car le dragon qui s'était détaché entre temps se mit a lancer un rugissement. Toujours couchée sur le flanc malgré les corde rompu, ses écailles étincelante grondèrent et le Dragon souffla un grand jet de flammes écarlates.

La moitié de la horde de centaures qui restait mourut preque sur le coup calcinée, Prync qui pendant ce temps était toujours dans la position allongé de la glissade fut protégé des flammes trop hautes. Le jeune homme se releva avec une roulade arrière, observant les victimes. Il n'en restait plus qu'une demi douzaine et celle-ci s'enfuyait a perdre haleine dans les bois.



- Et bien comme ça c'est fait! Fit Prync pour lui en rangeant son épée dans le fourreau. Le jeune homme s'avança alors vers le Dragon qui s'était un peu isolé, °Sûrement pour se régenerer° pensa rapidement le jeune homme en se tournant alors vers son camarade.



L'homme a la cape bleu, se tourna lui aussi vers le Dragon. Prync n'étant pas très a l'aise quant il s'agissait de bavarder avec quelqu'un resta sur le coté, ne sachant que dire. Il avait essayé de lui parler pendant le combat mais c'était essentiellement du au feu de l'action.

Le jeune homme au costume vert n'avait pas réfléchi et s'était lançé, maintenant c'était différent. Il attendit alors que l'homme vienne lui parler pendant que Prync sortit son baton magique de son sac pour soigner le Dragon comme il pouvait. Il n'était pas grand magicien mais il pourrait soulager les douleurs partiel du Dragon, du moins il l'espèrait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: La flèche et le bâillon [PV: Prync et Arthas] [RP ABANDONNE]

Revenir en haut Aller en bas

La flèche et le bâillon [PV: Prync et Arthas] [RP ABANDONNE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth of Legend :: Hors RPG :: RPs Abandonnés.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit