Myth of Legend


Douleur tu feras à toi même si ton prochain tu affrontes

 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La Légende d'Eresia [éditée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Aravis »
avatar
Dragon

Messages : 347
Date d'inscription : 02/05/2009

Feuille d'identité
Age: 23 ans
Humeur: Explosive !
Equipement:
MessageSujet: La Légende d'Eresia [éditée] Dim 27 Mar - 21:51

Prologue : «La Génèse»



This is my Religion
Eresia, world of Peace



          Notre histoire commence à l'aube des temps, dans un monde appelé Eresia, une terre de désespoir, sans eau ni vie. La détresse d'Eresia conduisit dix Titans créateurs de lui donner force et vitalité. Le phénix arriva le premier, apportant à ce monde le Soleil, lumière divine et chaleur indispensable au développement des êtres vivants. A tour de rôle, les neuf autres Titans descendirent sur cette Terre qui devint la leur. Le Léviathan créa les océans, suivi du Kraken, qui fit déferler les courants marins, et le Loch qui influença les phases de la lune en même temps que les marées. Le Dragon réveilla la colère des volcans pour façonner un continent ainsi que 3 îles. L'Hydre le suivit afin de faire émerger les montagnes de cette terre plate, ainsi que le Basilic, créateur des bois et forêts. Enfin, la Manticore souleva les courants aériens et les tornades, le Sphinx répandit les vents et blizzards, et le Cerbère déclencha de terribles séismes.
Par la suite, les Titans créateurs, satisfaits de ce monde parfait, s'en allèrent reposer au plus haut mont, Polestéis. Mais un élément manquait pour faire vivre ce monde.


         Les étoiles, astres indépendants des Titans, envoyèrent leur Déesse, Dalta, à la création des hommes. Accompagnée de la louve blanche, qui créa les animaux, elles complétèrent la tâche des Titans. Dalta cueillit un épi de blé -fruit du travail de Spiluka, créateur des bois et forêts- et créa les hommes et les femmes. La louve donna vie aux animaux, multiples espèces terrestres, aquatiques et aériennes.
La fille des étoiles repartit avec une rose blanche, symbole de mort. Car ses créations pourraient se reproduire, mais pas vivre éternellement. Vie et mort devinrent donc les responsabilités de la déesse. C'est auprès des Titans qu'elle s'en alla reposer, laissant les hommes prospérer en Eresia.


         Cette légende est connue de tous et les croyances sont les mêmes pour tous les peuples d'Eresia, celle de la création du monde par dix Titans incarnant les éléments de l'eau, de la terre et des airs.
Cette histoire sera retranscrite pour la première fois en l'an 42, par Darlius le Pieux, grand prêtre de son temps. Cette retranscription divine portera le nom d'Origina, et sera développée par d'autres croyants.
Ce manuscrit, devenu sacré -seulement grâce à son écriture en lettres d'or et la qualité unique de son parchemin- fut reconstitué en dix exemplaires, chacun transposé dans les autels des grandes villes d'Isydra, afin que chacun puisse jouir du savoir immense de Darlius le Pieux.
Ces dix villes étaient baptisées aux noms des Titans, et si Dalta était la figure religieuse la plus importante de l'Origina, elle ne figurait pas sur la carte d'Isydra. La raison était telle que, pour les hommes, la place de la fille des étoiles était dans leurs coeurs à tous, et pas sur des cartes géographiques. Leur mère spirituelle était vénérée mieux que les Titans.


         Eresia, terre promise, mue par d'improbables légendes dont les héros sont de mythiques créatures, incarnant force, sagesse et protection. Eresia est constituée d'un continent immense appelé Nostos, ainsi que de trois petites îles autour: Netili, Adrometis et Isydra. Seule Isydra est habitée par des hommes. Les autres terres n'ont encore jamais été colonisées. Cela étant, les hommes ne savent pas nager. Dalta le leur défendait pour ne pas qu'ils découvrent le sanctuaire sacré de Polestéis.
La technologie de ce monde est très peu avancée, car nous sommes dans un temps un peu médiéval et antique. L'électricité et l'eau courante n'existent donc pas. Les ablutions se font le long des rivières ou dans les lacs. On s'éclaire à la bougie. Certaines villes, comme Rifenla, allument des feux de joie toutes les nuits afin d'éclairer les passants. Les armes à feu sont extrêmement rares, on utilise le plus souvent des épées, des arcs ou arbalètes, accompagnés de boucliers et d'inévitables armures en tous genres. Les déplacements se font à dos de cheval et non pas en voiture, car l'électricité n'existant pas encore, il serait étonnant et illogique de voir ce genre de mécanisme dans ce monde. Les bateaux eux-mêmes n'ont encore jamais été construits par des hommes.
Eresia n'a connu aucune crise dans son existence, pas de cataclysmes ni de guerres. Chacun se plait là où il est, et la justice appartient aux Titans. Un voleur, par exemple, jamais ne trouverait le repos éternel, et son âme serait engloutie dans le néant que fut Eresia avant sa création par les Titans.


          Les croyances ont conduit des hommes, capables de maîtriser la magie la plus pure et la plus élémentaire, à les remettre en cause. Un groupe de sept mages, les seuls capables de maîtriser la magie sur la petite île d'Isydra, se rendit dans un lieu mythologique, loin de leur île, sur des terres lointaines et hostiles, la région de Nostos. En effet, les légendes racontaient que les titans qui avaient créé le monde s'en étaient allés à Polestéis, le plus haut mont d'Eresia, afin d'y trouver le repos éternel. Ne sachant pas nager, les mages durent user de la magie pour se téléporter. Leur préparation prit presque vingt-cinq ans.
Le voyage fut éprouvant, et l'ascension du mont Polestéis le fut encore plus. Mais la découverte de son sommet fut une récompense de taille: un temple gigantesque fait de marbre et de fils d'or, contenant onze stèles. Le plafond de ce temple était troué de sorte à ce que les onze stèles furent éclairées par un rayon de soleil à longueur de journée.
Curieux face aux onze autels érigés en faveur des Titans et de la Déesse, les mages rassemblèrent leur pouvoir en un cercle magique. Ils s'étaient longtemps entrainés, à Isydra, pour le jour où ils devraient donner la vie à des légendes. Les mages avaient même dû reformuler leurs incantations et en recréer de nouvelles pour cette entreprise. Ils mirent donc sept jours à rendre la vie aux Titans.
Les légendes étaient réelles, devant eux se dressaient les créateurs du monde, pères et mères d'Eresia.


Il y avait Babylone, le dragon noir.



Onelus, la manticore.



Rifenla, le phénix enflammé.



Etento, le sphinx.



Spiluka, le basilic.



Trimogal, le cerbère.



Aqus, le leviathan.



Cozepa, le kraken.



Nelim, le loch.



Et Joshure, l'hydre.



Clash of the Titans
When the war beggins


          Cependant, ce réveil forcé engendra la colère des Titans. Mais avant même d'avoir eu le temps de s'en prendre aux mages, ces derniers usèrent de leurs dernières forces pour ouvrir un portail vers Isydra. Les Titans, rusés, empêchèrent la fermeture du portail et suivirent les mages, semant la terreur sur la petite île autrefois sans histoires. Ils laissèrent derrière eux la statue inanimée de Dalta.

          Ils atterrirent à Angelus, au nord d'Isydra, et détruisirent tout sur leur passage. Babylone, le grand dragon, réduisit la ville à néant, la changeant en ruine pour l'éternité. C'est à ce moment-là que tout bouscula. Les Titans livrèrent une guerre acharnée contre les hommes. Mais ces faibles êtres bipèdes n'avaient aucun avantage face aux dix Titans surpuissants. Le nombre d'hommes diminuait considérablement au fil des jours, des villes sombraient dans le chaos, les éléments se déchaînaient avec hargne. Malgré la peine qui pesait dans le coeur des créateurs, à détruire des années d'acharnement, il leur fallait réclamer vengeance. Leur création, Isydra, ne méritait pas d'être entre les mains d'inconscients et faibles humains.
Mirlen eut pour seule solution de mettre au monde des créatures hybrides à partir des animaux de la forêt. Plus les jours passaient et plus les créatures hybrides se diversifiaient. On créait des monstres marins pour défier le Léviathan, le Kraken, le Loch et l'Hydre. Des êtres ailés pour atteindre le Dragon, la Manticore, le Phénix et le Sphinx. Enfin, des colosses terrestres permirent de faire face au Cerbère et au Basilic. Mais cela ne suffisait pas, car la puissance des Titans n'avait aucune égale.


          Les dix créatures se reclurent au centre de l'île, affaiblis par une sensation de dépérissement. Leurs corps redevenaient des cadavres petit-à-petit. Ils comprirent vite qu'être réveillé par de simples humains n'était pas suffisant. L'énergie magique était trop faible pour eux et il leur fallait trouver une solution avant de mourir comme de simples animaux. Mirlen décida de rejoindre les Titans dans leur cachette. Pour cela, il demanda à un rescapé d'Angelus, Kylian, de l'accompagner. Une fois transformé en griffon, Kylian serait à même de défendre Mirlen en cas de coup dur. Le mage demanda un accord de paix, car son peuple ne leur voulait pas de mal, loin de là, ils les vénéraient. Ils savaient que, malgré la création des hybrides, ils ne feraient pas le poids face aux dix Titans de la création. En retour, Babylone lui apprit que, malgré les apparences, ils faiblissaient, et leurs corps commençaient à redevenir poussière. L'humain et le dragon passèrent alors un accord, que tous les Titans n'acceptaient pas totalement. Mais ils n'avaient pas le choix, leur vie et leur monde en dépendaient. Les Créateurs avaient besoin d'énergie humaine pour vivre. Pour pouvoir jouir de cette énergie, ils devaient vivre dans un corps d'humain.
Ils se mirent donc d'accord après maints conciliabules et retrouvèrent les autres mages. Mirlen, satisfait de cette réunion de paix, les tint au courant de ce pacte. Il fit appel aux meilleurs combattants, à la fois forts et intelligents, et les mages se réunirent en cercle autour des dix hommes et des dix Titans. Avant de commencer le rituel, les Titans mirent en garde les hommes par une phrase qui restera à jamais gravée dans la légende d'Isydra:


" Douleur tu feras à toi même si ton prochain tu affrontes."



The Circle of Life
Two Hearts for a Soul


          Les heures passaient et les binômes constitués d'humains et de Titans offraient un spectacle de fusion assez remarquable. Les chairs se rassemblaient, les formes hybrides étaient variées et répugnantes au premier abord. Puis, lorsque tout finit, les six mages accompagnant Mirlen tombèrent, morts. Lui seul survécut grâce à son expérience et sa force. Il proposa la création d'une Orbe Sacrée, qui permettrait de perpétuer l'existence des humains-Titans. A chaque fois qu'un Titan mourra, l'Orbe choisira un humain nouveau-né pour qu'il l'incarne. L'Orbe fut donc créée à partir d'un simple galet, puis, mêlée à la magie, la pierre devint translucide, sa surface se lissa et une aura puissante en émana, permettant aux nouveaux Titans d'alterner leur forme entre humain et créature.

          L'Orbe Sacrée fut rattachée à une épée et cachée dans le plus haut temple de Babylone.

          Mirlen disparut à jamais, libérant les hybrides et laissant derrière lui quelques rouleaux de parchemin qui permettraient aux plus futés d'apprendre la magie.

          Aujourd'hui, une tension règne toujours entre Titans et hybrides, qui sont ne l'oublions pas des créatures crées au départ pour affronter les Titans. Et les hybrides, eux, n'ont hérité d'aucun prestige. Leurs armes leur ont été retirées et ont été mises en vente aux plus offrants, alors que les Titans voient des statues à leur effigie à chaque ville qui porte leur nom, ainsi que la phrase légendaire prononcée avant leur fusion avec les hommes.

          Eresia est un monde aux multiples possibilités. Son île, Isydra, n'a pas fini de dévoiler ses secrets les plus sombres. Cette Génèse n'est que le commencement d'un long périple sans fin.


Mais, et vous... quelle est votre histoire ?
Quel est votre Destin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La Légende d'Eresia [éditée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth of Legend :: Avant toute chose... :: Isydra :: La Légende-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Fantastique - autres