Myth of Legend


Douleur tu feras à toi même si ton prochain tu affrontes

 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Pousée par les flots. [PV - Aurion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Kuragari Nyx »
avatar
Léviathan

Messages : 365
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Si tu vois une ombre géante dans l'eau, c'est moi. ♥

Feuille d'identité
Age: 19ans.
Humeur: Maligne !
Equipement:
MessageSujet: Pousée par les flots. [PV - Aurion] Mer 30 Mar - 12:16

Kuragari s'en était allée de la ville d'Aqus, ce qu'elle y faisait quotidiennement l'ennuyait au plus profond ! Se lever, aller au cours magistraux, avec d'autres personnes considérées comme l'élite, donné par quelques savants de la ville. Au programme, une science que l'on appel la physique, une autre que l'on nomme arithmétique et qui possède des nombres et des chiffres à l'infini ! Dans ce monde, cette île, où rien n'était réellement découvert et où tout était à faire, les savants, les philosophes, les étudiants. Tous se poussaient captivés par le savoir. Mais Kuragari partait, blasée d'eux. Prétention sur ses capacités intellectuelles ? Certainement pas. A vrai dire, si vous saviez, elle avait juste envie de partir pour ... Les mots ne suffirait point pour expliquer ce ressenti ! Chaque être vivant, ou du moins humain, doit comprendre cette sensation !

Donc, Kuragari s'en est allée loin de la ville d'Aqus, poussée par les flots sous la forme du Leviathan elle prit la mer. Mais ce n'est pas la femme qui prend la mer, c'est la mer qui prend la femme ! Oups pardon de la digression. Donc, la jeune femme, enfin le Titan marin ondula dans l'eau. Presque heureux de retrouver son milieu, son monde ! Des créatures marines le fuyaient, elles ne le connaissait pas, elles en avaient peur. Il faut avouer qu'un serpent de mer mesurant près de 150 mètres de long en ayant une croissance non finie, et un diamètre de corps mesurant 10 mètres effraye pas mal ! Sans compter ses dents affutées comme des lames et qui font bien la taille d'un sabre, ses yeux blancs lumineux qui vous voient ! Où que vous soyez ses yeux percent l'obscurité, là où aucune autre lumière ne peut éclairer, et vous observe. Aussi insignifiant que vous soyez. Kuragari nageait, enfin dans son domaine, elle se sentait puissante ! Et personne ne se vanter d'être le plus fort car c'est une chimère, un minotaure ou autre ! Personne. A la place de n'importe quelle créature, j'aurais une peur immense en voyant ce reptile marin onduler sur les fonds marins telle une ombre meurtrière, avec ses filaments rouges et bleus électriques.

Enfin, enfin elle était à peu près sereine, et au clair avec ses idées sans que des parasites viennent lui adresser la parole, sans qu'on vienne la perturber pour des choses à la con ! Pardonnez-moi du terme, mais c'est la réalité. Kuragari a horreur qu'on lui parle pour ne rien dire ; Parler est une chose, parler à bon escient en est une autre.

Après quelques heures de nage, elle arriva sur une côte, elle se changea en humaine pour aborder la plage. Oui, car elle ne sait pas pratiquer à des transformations partielles, n'ayant pu exploiter que trop peu son potentiel de titan. Elle n'a quasiment pas d'expérience de combat en alternant les transformations humaine et titan, généralement elle est soit Leviathan dans les abysses et elle est la reine avec d'autres titans qu'elle ne connait presque pas, soit elle est humaine et comme les autres d'apparences. Par suite, elle visita un peu l'île, une statue de Cozepa, le Kraken, s'y trouvait. Elle fit un salut distinguée, pour montrer son respect envers son frère aquatiques.

Elle récupéra des branches, mortes ou non, des feuilles de toutes les couleurs, et le ramena devant la statue. Puis elle s'installa par terre et commença à découper, tailler le bois avec son épée longue. Peu à peu, sa maquette prenait la forme d'un trois mâts. Elle fit une pause, elle sentait un regard, un animal ? Un humain ? Une créature ? Elle ne saurait dire, juste son instinct lui avait signalé une présence.

_________________
.De profondis clamo adite domine.

Prie lorsque le Léviathan s'engouffre dans les abysses de ton âme. Implore son pardon, il est le seigneur de la torture !
♪ L'espoir n'a pas sa place face à lui.



Dernière édition par Kuragari Nyx le Ven 10 Juin - 21:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Haldor »
avatar
Phénix

Messages : 107
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Pousée par les flots. [PV - Aurion] Mer 30 Mar - 15:16

l'ennui était une chose terrible, ne plus savoir que faire, ou quoi faire.... actuellement, Aurion s'ennuyait, finalement, il aurait peut être du proposer des heures de cours supplémentaires à ses étudiants, bien qu'il appréciait pas forcément donner des cours, ça permettait au moins de tuer le temps et si ça faisait plaisir à quelques personnes, c'est tout bénef', mais son cours était fini depuis belle lurette et ses recherches sur la post combustion des végétaux était terminée, il ne savait que faire....

au bout d'un moment, il en eut assez et décida de se changer les idées en quittant cette ville pour "faire un petit tour" le phénix qu'il était avait vu presque tout de l'île, hormis quelques villes... pour une fois pourquoi ne pas les visiter? il avait encore jamais survolé la mer, c'était l'occasion d'essayer, ainsi Aurion pris sa gigantisme épée, ferma son bureau, quitta l'école, sortit de la ville pour ne pas attirer l'attention bien que bien des regards se fixèrent sur lui (il faut avouer qu'une épée comme la sienne n'était pas du genre discret xD), ou fois en bordure de la ville, il ne sentit aucune présence autour de lui, ainsi, il accrocha bien son épée dans son dos, écarta les bras tout en regardant en l'air comme s'il s'apprêtait à attraper quelque chose qui allait tomber, puis, il plia les jambes et fit un bond.....durant lequel il se transforma en phénix, le bond se transforma en envol, ainsi, le phénix s'envola en tournoyant un moment, puis, lorsque l'altitute lui convenu, il vira dans la direction de Cozepa.

Combien de temps dura le vol? Aurion ne le sut pas lui même, et peu importait, il n'était pas pressé, lorsqu'il arriva à Cozepa, il fit un petit piqué, tel un aigle fondant sur sa proie, sauf que Aurion n'était que en train de commencer à atterir, ainsi, il fonça droit vers le sol, puis freina au dernier moment, déplaçant une masse d'air colossale qui créa des bourrasques de vents très violentes tout autour de lui, puis, une fois immobile dans les airs, il repris forme forme humaine exceptée pour les ailes, il se posa tranquillement et devint de nouveau humain entièrement, puis, il commença à explorer l'île


*je me demandes quels choses interessantes peuvent y êtres...*

puis, il eut l'idée d'aller voir l'idole du kraken, après tout, cette île lui était dédiée, tout comme Rifenla était dédié au phénix, Babylone au dragon etc...
lorsqu'il arriva il vit une humaine, une très jeune fille, qui semblait avoir la vingtaine d'année, qui était en train de tailler des morceau de bois à l'aide de son épée pour former un bateau... un trois mât d'après la forme préliminaire (3 mâts qui se dressent ça en dit long)
elle s'arrêta lorsqu'il entra dans la clairière ou était la statue, simple pause-réflexion de sa part ou immobilisme dû au fait qu'elle à senti sa présence? la 1ère semblait plus probable car personne pouvait sentir la présence d'Aurion à moins d'avoir de formidables pouvoirs, comme quoi, le monde serait bien petit s'il s'avérait que c'est le cas, quoi qu'il en soit, Aurion marcha vers la statue ou se tenait la jeune fille, mais plus il s'approchait, plus il sentait une drôle de présence, au bout d'un moment, il s'aperçut qu'il s'agissait de l'aura de la jeune fille, une aura qu'il conaissait, mais sans doute se trompait-il, quoi qu'il en soit, bien que son 1er réflexe eut été de mettre la main sur la garde de son épée, il enleva cette dernière et se dit que commencer un petit dialogue ne pourrait pas faire de mal


-tiens bonjour, tu es aussi venu voir la statue du kraken? je ne m'attendais pas à croiser une si jeune personne dans les parages, j'admire ta vaillance ^^

Aurion s'était montré neutre et à la limite de l'amical, après tout, il avait l'habitude à présent de parler avec tous les étudians qu'il avait, à présent, ça le le gênait plus trop

_________________



BOCOUDEDÉGA?

-PAR LE VOL DU PHÉNIIIIIIIIIIIX!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Kuragari Nyx »
avatar
Léviathan

Messages : 365
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Si tu vois une ombre géante dans l'eau, c'est moi. ♥

Feuille d'identité
Age: 19ans.
Humeur: Maligne !
Equipement:
MessageSujet: Re: Pousée par les flots. [PV - Aurion] Mer 30 Mar - 16:22

Le souffle coupé, qu'écoutais-tu Kuragari ? Le silence peut être ? La jeune fille redressait peut à peut la tête, et un homme blond avançait lui aussi peut à peut sur la clairière. Elle ferma les yeux, et sur ses lèvres on pouvait lire qu'elle comptait, mais quoi je l'ignore. L'intrus, si on pouvait se permettre de l'appeler ainsi, s'approchait avec une marche semblable à un prédateur dans le dos de Kuragari. Mais elle ne le voyait pas. Elle comptait toujours, et chaque nombre murmuré correspondait à un pas, le rythme associable à des battements de cœurs ... Qui ralentissent peu à peu jusqu'à s'arrêter. Et elle n'avait toujours pas bougé, toujours immobile. Sur son visage on lisait déjà de l'agacement alors que la personne à son verso n'avait pas émis la moindre parole, mais elle était agacée ! Cependant, l'homme blond ne pouvait voir cette expression, la seule chose qu'il pouvait détailler pour l'instant était son dos, ses cheveux en cascades qui tombent sur ses épaules. Rappelons-nous pourquoi elle était venue ici, pour, pour ? Pour être tranquille ! La malchance l'accompagne on dirait, ou la fortune peut être ? Qui sait, l'arrivant est peut être une personne intéressante, il aura peut être de nombreuses choses à lui faire apprendre ? Ou à la distraire. Ce qui la gêne et dérange réellement c'est lorsqu'on la dérange inutilement. Espérons au moins que l'homme blond ne sera point ennuyant.

« Tiens bonjour, tu es aussi venue voir la statue du kraken ? Je ne m'attendais pas à croiser une si jeune personne dans les parages, j'admire ta vaillance. »

Kuragari soupira légèrement, seules ses épaules baissèrent de niveau, tous ses muscles se relâchèrent comme si une onde se propageait dans son corps comme si une pierre traversait la surface plane et calme d'un lac et en perturbait la sérénité. L'interlocuteur était la pierre, et l'esprit de Kuragari la surface du lac. Elle ne répondit pas tout de suite, et continua à faire sa maquette du bateau, un assemblage par-ci, un autre par-là. On ajuste un mât ainsi que sa voile. Puis avec une lenteur calculée elle posa le bateau face à la statue et elle daigna enfin de se lever et elle ne resta pas de dos. Elle se tourna pour pourvoir détailler l'identité de l'arrivant, qui n'était plus si arrivant que ça, bien qu'elle se doute qu'il soit un homme au ton de sa voix, un homme relativement jeune.

Une fois en face, elle l'observa des pieds jusqu'à la tête, non elle n'est pas sourde, elle a parfaitement entendu la question, mais elle n'a pas envie de répondre pour l'instant. Elle avait surtout envie d'être tranquille, c'était pour cela qu'elle était venue ici, mais elle ne comptait pas chasser le blondinet non plus, pas dans l'immédiat. Elle resta peu être une trentaine de seconde à le regarder, surtout les yeux. Qui ont cette couleur si familière, et pourtant qui cache quelque chose. Kuragari plissa légèrement les sourcils, comme intriguée, non elle l'était réellement ! Mais non pas par la question posée mais par les yeux de son interlocuteur.

« Non. Je n'étais pas venue spécialement pour l'admirer, je ne savais même plus qu'il était sur cette île pour tout dire ! »

Elle fit quelques pas autour de sa maquette, puis s'arrêta devant l'idole de Cozepa. Elle leva la tête, bien haute, pour fixer l'affreux regard de statue du titan monstrueux, les bras dans le dos. Elle lu la plaque de fer des yeux, puis à haute voix un passage, le passage !

« Douleur tu feras à toi même si ton prochain tu affrontes. »

Elle décroisa ses bras, et continua sa ronde autour de l'immense statue, pour arriver sur le côté de l'homme blond. Kuragari avait dû relire cette phrase précise à haute voix pour une raison, déjà elle-même doit suivre ce principe par le lien qui se transmet de titan en titan. Et qui remonte à la création de la race hybride. Mais, l'instinct du Leviathan, qui lui avait fait stopper toute activité lors de l'approche de l'intrus, avait-elle perçu qu'une présence ? Ou désormais elle était sûre d'une chose ? En tout cas, elle savait qu'il n'était pas banal, sinon elle ne le regarderait pas avec ce regard que j'ai souvent vu lorsqu'elle est intéressée. Ce regard que les autres gens prennent trop souvent, voir tout le temps, pour un regard d'enfant innocent. Kuragari étira un sourire sur ses lèvres, un sourire radieux même comme si elle était contente ou amusée ! Bien que il y avait presque toutes les chances pour que ce ne soit qu'une comédie.

« Un si jeune homme se fait vaillant également de traverser les flots pour honorer une statue vénérable. Comment êtes-vous venu jusqu'ici ? Jusqu'à cette île quasiment désolée ? »

Voilà une question judicieuse : en effet, sur cette île il n'y a ni port, ni ponton, ni de quoi faire amarrer un bateau. Donc l'homme n'est pas venu sur un bâtiment, sinon il y aurait de surcroit d'autres personnes dans les parages. Ou tout l'équipage serait venu en ce lieu. Quel intérêt de traverser une mer dangereuse pour rester à bord une fois sur terre ? Et de ne pas profiter du seul intérêt de l'île ? L'homme blond serait venu seul ? Par conséquent en bateau solitaire, une barque ou autre. Mais il faut du temps pour venir, et sa grosse épée n'est pas recommandée pour naviguer sur des bateaux solitaires car ils sont généralement petits et légers. En plus, il faut du temps. Beaucoup de temps ! Kuragari avait déjà sa question suivante en tête, elle était même perceptible, enfin si l'on suit ce raisonnement. Pourquoi est-il venu ici ?

_________________
.De profondis clamo adite domine.

Prie lorsque le Léviathan s'engouffre dans les abysses de ton âme. Implore son pardon, il est le seigneur de la torture !
♪ L'espoir n'a pas sa place face à lui.



Dernière édition par Kuragari Nyx le Ven 10 Juin - 21:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Haldor »
avatar
Phénix

Messages : 107
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Pousée par les flots. [PV - Aurion] Mer 30 Mar - 23:15

l'inconnue poussa un soupir de on-ne-sait-quoi, soulagement? lassitude? Aurion n'en savait rien, quoi qu'il en soit, elle ne lui répondit pas et continua sa tâche, l'homme croisa les bras et attendit patiemment qu'elle finisse ce qu'elle avait à faire, elle finit sa maquette, et la posa, le tout avec une lenteur démesurée, sans doute voulu, mais ça, le phénix s'en moquait, enfin, elle daigna enfin se retourner, et même en faisait ça, elle ne répondit pas immédiatement, elle le dévisagea d'abord une bonne trentaines de secondes, durant ce laps de temps, Aurion en profita également pour l'observer plus attentivement, en particulier son visage, ses cheveux étaient également blond, pas autant que ceux d'Aurion mais très blonds tout de même (par contre, ils étaient pas du tout coiffés de la même manière xD) quand à ses yeux, ils étaient d'un gris clair qui était assez déconcertant de fixer, mais Aurion soutint le regard sans vraiment de difficultés, après tout, ses propres yeux devaient faire plus ou moins le même effet, vu qu'elle les fixait avec une interlocution visible, puis enfin, après dieu seul sait combien de temps, elle se décida à parler

- Non. Je n'étais pas venue spécialement pour l'admirer, je ne savais même plus qu'il était sur cette île pour tout dire !

étrange, elle se trouvait donc ici purement et simplement par hasard? non? elle devait bien avoir fait le voyage sur cette île pour une bonne raison, sinon pourquoi serait-elle là?, en y repensant, lorsque Aurion était dans les cieux il n'as vu aucun navire quel que soit sa taille ou un quelconque engin pour voler même si ceci était peu probable car les peu nombreux appareils volants qui existaient étaient tous des prototypes et aucun ne permettait de voler une distance très longue sans embrouille, mais alors, comment était-elle venu? il aurait plutôt du commencer par poser cette question

absorbé dans cette mini réflexion, la jeune fille eut le temps de marcher jusqu'à la statue et y lit ceci


-Douleur tu feras à toi même si ton prochain tu affrontes.

à cette phrase les yeux d'Aurions brillèrent, cette phrase était un principe qui était transmis à chaque génération d'humain-titan, une phrase qu'il connaissait et qu'il mettait aussi en pratique, étant donné que lui même était un titan, mais pourquoi cette inconnue avait-elle lu précisément ce passage? il était en plein milieu de tout un pavé, comme c'était le cas de toutes les statues de titans, elle avait pas pu le dire par hasard non, rares sont les humains qui connaissent le sens de cette phrase, d'ailleurs en y réfléchissant bien..... était-elle vraiment humaine?, chaque seconde qui passait lui retirait de plus en plus l'idée, car l'aura que Aurion sentait depuis un moment se faisait de plus en plus forte, et lorsque l'inconnue se place à côté de lui, elle était si forte, si "voyante" que il était à présent inconcevable qu'elle soit humaine, c'était tout simplement à présent dans le domaine de l'impossible
elle pris une dernière fois la parole tout en accompagnant sa phrase d'un grand sourire pour le moins.... compliqué à déchiffrer


- Un si jeune homme se fait vaillant également de traverser les flots pour honorer une statue vénérable. Comment êtes-vous venu jusqu'ici ? Jusqu'à cette île quasiment désolée ?

en guise de réponse, Aurion eut tout d'abord un grand haussement d'épaules accompagné d'un dodelinement de la tête et d'une grande inspiration, puis, il expira tout l'air qu'il venait d'humer tout en terminant son geste, enfin, il regarda de nouveau la jeune fille dans les yeux, puis, fit à son tour un sourire sans joie réelle et répondit

c'est drôle, je me posait exactement la même question à ton sujet, je suppose qu'on à tous les deux un petit secret pour se déplacer d'une telle sorte

avant que Kuragari ne réponde, Aurion capta une question qui semblait très logique, du coup, il en pris l'initiative en ajoutant

-oh, et ma présence sur cette île est simple, vois tu, je m'ennuyais et aussi il fallait que je trouve un nouveau sujet de recherche pour mon travail, je me suis dit que cette île était tout simplement parfaite, car tout est parfaitement conservé ici et très rares sont ceux qui y viennent, mais à toi je te retourne également la question

la fille avait l'âge des étudiants que Aurion avait l'habitude de voir, du coup, elle avait droit sans le savoir à la facette la plus sociable du chercheur, Aurion parlait d'un ton neutre et se montrait courtois, chose tout de même assez rare, enfin, l'unique chose qu'il ne faisait pas, qu'il n'as jamais fait et qu'il ne fera probablement jamais, c'est le vouvoiement, que ce soit cette fille ou toutes les autres personnes à qui Aurion à parlé, toutes sans exception il les à tutoyés, c'était dans la manière de faire de l'homme à la coupe invraisemblable

_________________



BOCOUDEDÉGA?

-PAR LE VOL DU PHÉNIIIIIIIIIIIX!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Kuragari Nyx »
avatar
Léviathan

Messages : 365
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Si tu vois une ombre géante dans l'eau, c'est moi. ♥

Feuille d'identité
Age: 19ans.
Humeur: Maligne !
Equipement:
MessageSujet: Re: Pousée par les flots. [PV - Aurion] Ven 1 Avr - 12:12

Kuragari attendit patiemment sa réponse, à vrai dire elle avait bien joué avant de donner la sienne, alors patienter un peu ne fait pas de mal. Mais qu'est-ce que c'était d'attendre le temps d'un haussement d'épaule et d'expiration ? Surtout quand l'ennui est votre compagnon quotidien, et essentiellement nocturne. Ces longues heures à attendre le sommeil, ce temps qui semble durer une éternité, on attend. Quoi ? On attend. Ces éléments avait appris à Kuragari la patience, fort heureusement pour elle, sinon imaginez la vie qu'elle a devant soi à traverser, des années, et sans patience elle ne serait pas au bout de ses enfers ! Le jeune homme la fixa de nouveau, la jeune femme ne cilla pas, bien que dans son expression du regard, en étant très habille et observateur et surtout capable de lire dans les regards fourbes des serpents, de l'intrigue ! Oui, elle était intriguée, depuis un moment, sinon pourquoi se serait-elle donnée l'effort de faire un brin de discussion ? Surtout sur une île déserte ! Elle n'est même pas sûre de recroiser cette homme, on dit que le monde est petit, mais il y a tellement d'endroit que retrouver une personne isolée est dure. Par conséquent, elle aurait pu casser la conversation et s'en aller. Mais non, voilà qu'elle joue à la sociale, la connaissant, une idée est née dans sa tête.

« C'est drôle, je me posait exactement la même question à ton sujet, je suppose qu'on à tous les deux un petit secret pour se déplacer d'une telle sorte. »

Ce coup-ci, un éclair de lumière passa dans ses yeux, comme ravie de s'apercevoir que le jeune homme avait bel et bien un intérêt et de surcroit, il n'était pas totalement naïf et dupe. Son sourire s'accentua, à première vue on pourrait dire de l'amusement infantile suite à la réplique donnée, en ayant l'esprit tordu ou extrêmement prudent on y lisait une satisfaction assez malsaine. Je sais ce qui la fait sourire, c'est de savoir qu'elle a en face d'elle une personne à secret à déchiffrer, bien qu'elle ait son doute confirmé depuis le début : Cet homme peut se transformer en créature. Ce n'est pas un simple humain. Mais simple créature ou un Titan ? En tout cas, soit une créature volante, soit une créature marine aurait pu venir jusqu'ici. Par raisonnement, le blondinet n'a pas l'air d'être une semi-sirène, logique ! Un Titan marin ? Non, Kuragari avait déjà entr'aperçu le Kraken, son aura n'était pas la même, le Loch dégageait des airs moi brutaux, il n'était pas un sphinx non plus ... Un Titan plus ... Gracieux, et surtout, le jeune homme dégageait dans ses yeux une grande expérience et connaissance ... La Manticore est trop primitive, il ne reste plus que Dragon, Phénix, Hydre bien qu'elle est pas vraiment gracieuse. En créature simple, le griffon et hypogriffe semble adéquate pour leur intelligence, pégasse est une créature sage également ... Trop peu d'élément permet la certitude. Le serpent vicieux qu'est Kuragari ne s'avancera pas tant qu'elle ne sera pas sûre de pouvoir étreindre ce mystère.

« Oh, et ma présence sur cette île est simple, vois tu, je m'ennuyais et aussi il fallait que je trouve un nouveau sujet de recherche pour mon travail, je me suis dit que cette île était tout simplement parfaite, car tout est parfaitement conservé ici et très rares sont ceux qui y viennent, mais à toi je te retourne également la question. »

Quelque chose de volant oui ! Et de caractère posé ! Un Titan ou créature sûr de lui ! Mais quoi exactement ? Le champ à balayer est bien trop vaste. Kuragari cessa de sourire, marque de sa part qu'elle est en pleine réflexion, mais pour les autres la symbolique est anodine. Déjà a-t-elle déclinée l'identité ? Elle gardera en tout cas toutes ses pensées précieusement, prête à les sortir au moment propice. Elle n'est pas Leviathan pour rien ! Serpent, fourbe et malicieux, serpent de mer, car elle s'engouffre dans les abysses qu'on lui présente, pour explorer tous les fonds de l'âme ! Crocodile, une fois qu'elle vous attrape elle ne vous lâche plus, une fois qu'elle vous repère elle ne vous perd plus. En regardant ses yeux je pouvais déjà percevoir l'âme reptilienne, il ne manquait plus qu'à imaginer la langue fourchue passer sur les dents ... Ses yeux balayèrent la surface de la clairière vaguement, puis elle répondit ;

« Comment je suis venue ? N'avez-vous pas la réponse en tête, ayant dû vous servir également de ce moyen. Préférez-vous que je vous la susurre à vos esgourdes sourdes ? Si je suis là, c'était simplement une visite disons. »

C'était assez impressionnant d'entendre tout ces sons serpents, des sifflements dans ses dernières répliques. A tous les coups Kuragari voulait que le jeune homme la pointe du doigt, c'est bien sûr imagé, et lui dise "Leviathan". Et c'est alors que sans qu'il lui est donné d'indice elle lui répondrait son identité ... Qui reste pour l'instant assez flou, mais la perception de la jeune femme n'est jamais anticipation, tout comme ses actions et réactions. On dirait que, ses mots étaient choisis pour faire écho et du bruit dans le crâne du jeune homme, afin qu'il pose une question précise où qu'il est un raisonnement que Kuragari souhaite qu'il est. Ses réponses à elle était déjà toute faite sûrement, elle jouait sa pièce.

_________________
.De profondis clamo adite domine.

Prie lorsque le Léviathan s'engouffre dans les abysses de ton âme. Implore son pardon, il est le seigneur de la torture !
♪ L'espoir n'a pas sa place face à lui.



Dernière édition par Kuragari Nyx le Ven 10 Juin - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Haldor »
avatar
Phénix

Messages : 107
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Pousée par les flots. [PV - Aurion] Jeu 7 Avr - 9:41

durant les paroles d'Aurion, la jeune fille avait l'air, très intéressée de ce qu'il disait, comme si une chose qu'elle espérait se réalisait, elle réfléchit un moment, puis enfin elle répliqua

- Comment je suis venue ? N'avez-vous pas la réponse en tête, ayant dû vous servir également de ce moyen. Préférez-vous que je vous la susurre à vos esgourdes sourdes ? Si je suis là, c'était simplement une visite disons.

toutes les allitérations en S n'avaient pas échappé à l'oreille de l'oiseau de feu, cette façon de parler lui rappelait également une personne.... qu'il à rencontré le jour ou il à reçu le phénix, de plus en plus, les soupçons d'Aurions se fondaient, elle devait porter un titan, c'était sur et certain, sinon comment serait-elle venue ici à moins d'y habiter? (ce qui n'es pas le cas) et aurion sentait que son aura était puissante, très puissante, ça ne pouvait pas etre un simple hybride, il s'agissait à coup sur d'un titan-humain

quand à savoir lequel, Aurion réfléchit très vite, titan terrestre, certainement pas, il faut traverser la mer, titan du ciel? le phénix est capable de les reconnaitre rien qu'en fixant leurs yeux, or ce n'était pas le cas de la jeune fille.... il restait les titans marins.. le kraken était directement écarté car sinon pourquoi rendrait-elle hommage à sa propre statue?
l'hydre? possible, car après tout c'était aussi un serpent et toutes ses allitérations de S pointaient vers la direction comme quoi le titan qu'elle est est de la famille des serpents
le léviathan? possible également pour les mêmes raisons que l'hydre, et même plus probable au vu de l'aura que sentait Aurion ainsi que l'hydre qui avait un comportement différent de la jeune fille
le loch? impossible, l'aura et sa façon de parler ne pointaient pas dans cette direction.

ça laissait comme résultat selon le raisonnement d'Aurion environ 70% qu'elle soit le lévianthan contre 30% qu'elle soit l'hydre, afin de balayer les doutes qui restent, aurion prit la parole


-excuse-moi je dois vérifier une chose..

peu après avoir dit cela il avança ses mains mais ne toucha pas kuragari, il se contenta de passer ses mains, yeux clos, comme si un champ de force invisible couvrait kuragari, et qu'Aurion cherchait à trouver le point mort du champ.... c'est une image bien sur, en réalité, Aurion était en train d'analyser l'Aura de la jeune fille et à mesure qu'il procédait, de plus en plus le fait qu'elle soit le léviathan se confirmait, quand plus aucun doute ne fût la, il rouvrit les yeux et dit

-je ne m'attendais pas à croiser une personne aussi illustre à cet endroit ,dit-il accompagné d'un salut respecteux, après toutes ses années je retrouve l'humain qui possède le titan marin le plus craint avec le kraken...... mi-serpent, mi-crocodile.... depuis combien de temps possèdes tu le lévianthan?

en disant cela, les yeux d'aurion brillèrent..... au sens propre du terme, qui à un œil entrainé verrait que ses yeux bleus étaient un réalité de la même couleur que la flamme sacrée du phénix, et que actuellement, c'était une flamme que l'on voyait dans ses yeux

-mais je ne crois pas m'être présenté, je me nomme Aurion, je suis un érudit et aussi un enseignant à l'école d'alchimie de rifenla

_________________



BOCOUDEDÉGA?

-PAR LE VOL DU PHÉNIIIIIIIIIIIX!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Kuragari Nyx »
avatar
Léviathan

Messages : 365
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Si tu vois une ombre géante dans l'eau, c'est moi. ♥

Feuille d'identité
Age: 19ans.
Humeur: Maligne !
Equipement:
MessageSujet: Re: Pousée par les flots. [PV - Aurion] Jeu 7 Avr - 10:56

Oh mon dieu, quelle tension ! Certes, des gens banals et normaux ne ressentiraient rien en présence de la jeune Kuragari, bien qu'elle paraisse bien étrange mais la raison est justifiée ; son instinct l'a apparemment mis en garde envers le jeune inconnu qui a su attirer son attention et curiosité. Et ce dernier n'étant pas dupe, se doute également de faits, voir deux monstres en perspicacité est effrayant, c'est une tension lourde qui rôde dans l'atmosphère d'un point de vue extérieur. Kuragari ? Elle s'amuse comme une folle pour sur. Le jeune homme ? Grande intrigue, qu'est-il ? Est-il vraiment aussi mystérieux que les questions de la jeune femme ? Généralement elle ne se trompe pas sur le compte des gens, jamais je ne l'ai vu se tromper.

- Excuse-moi je dois vérifier une chose...

Kuragari pencha sa tête doucement et lourdement sur le côté, puis ses yeux fixèrent les mains de l'homme blond, avec méfiance et intrigue. Son visage resta cependant de marbre, comme si il avait été à jamais figé dans la glace, son regard s'apparentait aux regards des statues. Ils paraissent vides et morts lorsqu'on n'y accorde que peu d'attention, voir inquiétant, puis avec un jugement plus expert on s'aperçoit que l'artiste a voulu donner une expression à sa pierre sans vie. De ce fait, le regard est à la fois si dépourvu de sentiment, et à la fois plein de détail et variation ! Aux gestes du jeune homme, il semblerait qu'une coquille invisible couvrait Kuragari, comme si elle possédait un mur infranchissable et dont une brèche, une seule, existait. Et il la cherchait. La jeune femme ne bougea pas, et conserva sa pose, les yeux posés sur ceux fermés de son examinateur. Kuragari avait pu sentir l'homme grâce à une force inconnu, et c'est cette même force que l'homme essaye de percevoir. Comme, une aura, qui contiendrait l'identité et les secrets d'un Titan, une sorte de carte d'identité ou ADN. Son examinateur ré-ouvrit les yeux, le gris métal de la jeune fille se plongea alors dans ceux bleu de l'homme, pour y nager, comme ce qu'elle est au plus profond de sa nature. Un léviathan.

« Je ne m'attendais pas à croiser une personne aussi illustre à cet endroit, après toutes ses années je retrouve l'humain qui possède le titan marin le plus craint avec le kraken...... mi-serpent, mi-crocodile.... depuis combien de temps possèdes tu le léviathan ? »

L'homme avait accompagné sa phrase d'une courbette gracieuse, un salut témoignant le respect. Kuragari redressa la tête, un sourire s'étira sur ses lèvres, le même que depuis le début. Indéchiffrable, mais aux aspects de joie. De toute évidence, elle était satisfaite de son jeu et de son "jouet". De plus, elle capta avec attention les flammes qui miroitaient dans les pupilles bleues de son interlocuteur. Une flamme qui semblait éternelle. Il fut clair que l'homme était lié de près aux pouvoirs du feu ! Dragon ? Phénix ? Choix restreint. Une flamme ... Qui semble éternelle ... Le phénix ? Sa flamme est sacré, et la créature est immortelle, c'est l'infinie incarnée ! Qui renait perpétuellement de ses cendres, au chant gracieux et aux larmes doté de pouvoir de guérison surnaturel. Ah ! Mais depuis quand un Titan n'est pas surnaturel ?

« Mais je ne crois pas m'être présenté, je me nomme Aurion, je suis un érudit et aussi un enseignant à l'école d'alchimie de Rifenla. »

Les dés étaient jetés. Kuragari connaissait l'identité du jeune homme, elle savait surement que c'était un phénix, et désormais elle sait même ce qu'il fait exactement. Alors que lui, ne connait que son visage et le monstre qui habite ses entrailles. Oui, un rire très éphémère secoua une unique fois ses épaules et le haut de son corps, un rire sans bruit qui ressemblait fortement à un soupir exagéré ou bien à un rire sarcastique. Son sourire devenu trompeur et triomphant, basculant ainsi sur un côté de son visage. Elle baissa ensuite la tête, pour donner une impression qu'elle était honteuse, du coup, son manège du rire passait pour de la surprise ou gêne, quelques secondes après ses joues avaient rougies. Oh ! Quelle est douée la comédienne. Rougir sur commande.

« Vous êtes habile Monsieur Aurion. Elle releva ses yeux pour fixer ceux de l'homme en frôlant son arcane sourcilaire, Mais votre manège dans vos yeux étaient que peu recommandé. Monsieur le Phénix. »

Ah ! Cela induisait qu'elle avait compris l'identité bien plus tôt. Comment ? Mentait-elle à cette instant ? Je ne saurais le dire. Dès le début elle se doutait déjà qu'il était quelque chose du ciel, mais le choix était si large ! L'incertitude si présente ... L'aura ... L'identité des Titans. Mais pourtant elle n'avait eu nullement besoin de tendre les mains et effectuer les manigances de Aurion. Est-ce par une autre raisonnement et moyen qu'elle savait ? Le plus simple est de dire qu'elle ruse et fait la maline. Voilà comment elle parait aux yeux du professeur, une élève espiègle. En tout cas, elle n'avait encore pas le moins du monde dévoilé son prénom, et en Aqus personne ne sait qu'elle est le léviathan, pour dire l'homme ne pourrait pas la retrouver. Et il faut être certain qu'elle va s'exercer à dissimuler son aura.

Kuragari regarda sa maquette de bateau, puis elle commença à s'avancer vers la plage, elle semblait avoir décider de partir et mettre fin.

« Professeur, vous me reverrez surement, je suis sûre que vous avez plein de chose à enseigner, et je sous-entend hors du cadre d'érudit. Vous m'aurez compris. Lorsque le soleil brillera après la tempête, que les torches flamberont en toute beauté sous la pleine lune, je serais à l'entrée. »

Sur ces paroles plus qu'étrange, Kuragari avança encore vers l'eau, sans savoir si Aurion la suivait ou non, si il comptait la suivre ou non, si il comptait répondre ou non. Sa démarche ressemblait de plus en plus à celle d'un serpent, ses jambes et son tronc se transformèrent en corps de serpent, ses bras se fondirent avec son corps, des filaments de couleurs rose et bleu électriques sortirent. Elle grandissait à vu d'œil, et enfin, sa tête laissa place à la cavité buccale parfumant l'atmosphère du léviathan. Elle immergea son corps écailleux d'une trentaine de mètre dans la mer, elle se dressa et regarda derrière elle, avec son œil de serpent, fourbe et perfide. Et étrangement, ses yeux étaient comparables à un clair de lune, ils étaient ronds, parfaitement ronds, ils brillaient d'une lueur faite pour percer les ombres. Dans ces sphères, on percevait encore le gris de l'humaine Kuragari, ce même gris.

_________________
.De profondis clamo adite domine.

Prie lorsque le Léviathan s'engouffre dans les abysses de ton âme. Implore son pardon, il est le seigneur de la torture !
♪ L'espoir n'a pas sa place face à lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Pousée par les flots. [PV - Aurion]

Revenir en haut Aller en bas

Pousée par les flots. [PV - Aurion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La fausse dragibus s'en va, voguer sur les flots...
» ./ Chaos
» Une petit fleur qui coule doucement dans les flots argentés...(Privé Fleur de Printemps)
» Qui a dit que le rhum coulé à flot ?
» Où l'eau coule à flots vient parfois l'allégorie...[TERMINÉ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth of Legend :: Notre monde :: Île de Cozepa :: Cozepa-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com