Myth of Legend


Douleur tu feras à toi même si ton prochain tu affrontes

 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une ombre sur les fonds.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
« Kuragari Nyx »
avatar
Léviathan

Messages : 365
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Si tu vois une ombre géante dans l'eau, c'est moi. ♥

Feuille d'identité
Age: 19ans.
Humeur: Maligne !
Equipement:
MessageSujet: Une ombre sur les fonds. Lun 28 Mar - 19:34

Une Ombre
Sur les Fonds


Kuragari Nyx «Les ténèbres de la nuit»



IDENTITÉ

Nom :: Nyx.
Prénom :: Kuragari.
Age :: 19 ans.
Race :: Humaine-Léviathan.
Ville natale :: Aqus.
Arme :: Une épée longue
Profession :: Étudiante en sciences.



.::. Caractère .::.

Kuragari, qu'est-elle ? Comment décrire une personnalité entière avec des mots, voilà un beau défi. Pour expliquer et ficher son identité, je dirais que sa personnalité est très complexe ! Et ça ne vous avance point je le sait. Mais c'est vrai, on ne sait jamais à qui s'attendre en face de soi, enfin, une fois que l'on sait qui elle est réellement ! Comme les eaux miroitantes, Kuragari adapte son comportement à la situation, s'il faut être agressive, elle le sera, s'il faut être gentille, elle le sera, s'il faut être compatissant, elle le sera. Du moment qu'au final ses comptes s'arrangent et que les événements tournent en sa faveur ! Quoi ? Vous avez dit sentiments ? Oui oui, elle en connait la définition grâce au dictionnaire, mais elle ne parvient pas à lier et créer des liens pour la simple raison qu'elle joue éternellement un rôle envers les autres sans jamais être elle, du coup elle ne prend pas le temps de s'attacher. Pourquoi agir ainsi ? Hélas, la manipulation est le meilleur moyen pour réussir ! Néanmoins elle est loin d'être un cœur de pierre, elle défend sa justice, son opinion et ses frères d'esprits ! Oui, elle peut être du côté de personnes, mais dans un but purement intellectuel et pour occuper ce temps qui est si long, et au passage encore et toujours ses intérêts. Car en effet, Kuragari est éternellement blasée de tout et n'importe quoi, surtout des humains et autres créatures, exceptés les marines. Parfois elle s'amuse à se créer des identités et joue des représentations et les teste pour s'occuper, pour s'amuser sur les autres à voir leur réaction. Afin d'agrandir son savoir et de lire comme dans un lire ouvert dans les gens ! Anticiper, comprendre, et identité.

Loin d'être qu'une simple et exécrable manipulatrice, Kuragari défend une justice, je m'explique ; Elle possède des principes moraux associables au code de la chevalerie. Mais paradoxalement elle se sert des gens, idiots vous direz ? Et pourtant elle ne les transgresse point ! Ses principes sont claires et au nombre de cinq. Prouesse, Courtoisie, Loyauté, Générosité et Sagesse. Ainsi, la jeune femme est une véritable tête brûlée, la peur ? Oui elle a peur, elle a souvent peur, mais elle tue ce sentiment, et c'est ainsi qu'elle avance et va au-delà. La courtoisie est l'essentiel du relationnel et des bienséances, Kuragari paraît toujours lorsqu'on ne la connait pas et rencontre pour la première fois (et les quelques fois suivantes si vous avez la chance de ne pas attiser sa curiosité et envie) est une jeune femme tout à fait charmante et aimable. Presque un modèle de politesse, mais forcé bien souvent. La loyauté, jamais elle n'y plairait, le serment et l'un des liens les plus fort à ses yeux, et vous remarquerez que dans ce genre de lien les sentiments n'existent pas, il n'y a que le pacte et la parole ! La parole dans un mode d'hypocrisie certes. La générosité, elle a du mal avec cela, mais elle sait se mettre à la place des autres, et comprend leur situation et par conséquent cet acte de charité en découle. La sagesse, Kuragari s'est livrée à une véritable écoute de soi et du monde, bien qu'elle sait de ne pas en avoir comprit et entendu un dixième, son raisonnement et pensée ce sont développés. Ce qui est ironique dans tout cela, c'est que malgré ces beaux principes elle peut être immonde. Une raison ? Non, pas de justificatif n'est-ce-pas ? Son histoire résume bien son état moral. Disons que tant qu'elle n'est pas votre ennemie, elle est proche de ce modèle idéaliste. Qu'elle vous soit neutre ou amicale. Mais le problème, c'est qu'elle n'apprécie que peu de gens, les trouvant si stupide ! Alors parfois, euh souvent plutôt, elle joue le rôle de cette femme. Et la comédie, elle sait y faire !


.::. Physique .::.

Le physique très chère ! Ah Kura, je pourrais vous en dire long autant sur ses aptitudes physiques que sa beauté. Commençons par un peu de formalité. Kuragari, jeune femme d'une taille modeste de 1m63, ni trop petit (quoi que) ni trop grande (ça c'est sur !), pour un poids de 55 kilo. Son corps est taillé en courbe gracieuse, se découpant comme un cercle parfait, sans rayure ni hachure. Derrière cette apparence trompeuse se cache une musculature fourbe et rusée, elle pourrait être capable de grimper une falaise, de courir pendant quasiment une journée, ou encore de combattre à la fois cinq adversaires avec une aisance et agilité. Sa souplesse s'en va de même, bondir par dessus une personne (en s'appuyant sur la tête c'est utile également !), jeu de jambe lors d'un combat. En bref, ses aptitudes physiques ne laisse pas à désirer ! Mais évidement qu'un homme l'étale à un bras de fer, elle n'est pas wonderwoman !

La beauté est à critère qui se juge individuellement, les avis d'une personne à l'autre varient, mais lorsque Kuragari se regarde dans un miroir ce dernier ne se brise pas, et généralement elle n'est pas moche à regarder soyons honnête ! Ses yeux, sont surement la première chose que l'on remarque, ils sont gris. Gris métal. Gris dur et froid, comme le métal. Mais profond, comme les interminables gouffres des abysses de ce monde. Cela devrait être une mise en garde de sa personnalité ! Un avertissement, attention cette femme est un serpent ! Oh ça oui ! Un serpent de mer, un trèès gros et dangereux ! Mais non, personne ne s'en méfie, elle reste une jeune femme charmante au visage d'ange. Ses cheveux sont blonds. Et possèdent une ondulation semblable aux roulis des grands océans, des vagues qui forment une boucle, un cercle ! Ils sont sur deux longueurs, une relativement courte devant, et une longue derrière qui lui arrive jusqu'aux reins. Que dire de plus ... A vous de jugez sur le reste ?


.::. Histoire .::.

Installez-vous chère lecteur, son histoire risque d'être longue, mais passionnante !
Kuragari, son histoire débute dans une famille en Aqus à fort renom, une famille riche, une famille de pouvoir politique et économique non seulement dans la ville mais aussi sur tout l'île ! Elle possédait un bon nombre de contacts et son influence était loin d'être négligeable. Cette famille avait dû avoir un premier enfant, mais la nature et le destin voulu que ce soit une fausse couche. Puis il y eu un second enfant qui naquit, mais il ne pu dépasser les cinq ans, un accident mortel lui arriva. Alors que la famille, heureuse de célébrer le cinquième anniversaire du successeur de la lignée Nyx, le petit garçon s'aventura sur la baie de la plage, sur un ponton instable. Ses parents l'appelaient, mais il ne venait pas.
    Un chant, pénétrant, envoûtant, l'absorbait. Comme il absorbait déjà sa vie.
    Un choc se fit alors sur le ponton, et le garçon bascula dans l'eau.
    Une vile sirène était là et l'emporta dans les flots cruels.
    Jamais on ne revu le garçon.
C'est alors, que la famille déchue par cette événement, et meurtrie par la mer, un autre enfant arriva ! Kuragari. C'était, comme un espoir ! Un espoir de reprendre le flambeau de la famille que le temps avait ternit, que l'âge et l'usure avaient salit. Déception à la vision d'une fille, c'était comme une ombre sur le fond, comme une tache, mais c'était néanmoins une Nyx ! Ah ! Inutile de dire quel fut le choc en à la connaissance de l'affreuse nouvelle ! Ah ça, ils ne s'y attendaient pas, ça non !
Un matin, la petite fille fut introuvable, ses parents étaient déjà inquiet depuis longtemps dû aux caractères étrange et anormal de Kuragari. On la chercha, encore et encore. Qu'avait-elle dans la tête à ce moment là en étant sur un ponton, au bord de l'eau ? De ses dix petites années, elle en avait déjà assez qu'on lui rabâche son "destin", sa "destinée", comme si elle n'était qu'un objet, qu'une poupée que l'on guide selon ses désirs. N'avait-elle pas le droit de décider ce qu'elle voulait ? Elle ne voulait pas lire des livres de politiques mais d'arithmétique. Mais non elle n'avait pas le droit, elle voulait dormir un peu le matin, mais non on la lève pour un cours particulier de discours. Sans cesse encadrée, sans cesse poussée, elle avait sans cesse quelqu'un derrière. Oh ! Oui, qu'elle a de la chance d'être soutenue au plus, oui oui ! Mais pas lorsque les yeux de ceux qui vous encadres sont avides ! Même un enfant sait le discerner. Oui elle était gâtée, elle avait presque ce qu'elle voulait, mais les caprices c'étaient ses parents, sa famille. Sa prison, voilà ce que c'était. Ce matin là elle était sur le ponton, attirée par le reflet de l'eau, la liberté des vagues, la grandeur du monde marin !
Les soldats arrivaient derrière avec ses parents ! Immédiatement, on lui hurla dessus.
«Revient tout de suite, on t'avait pourtant dit de ne JAMAIS t'approcher de l'eau !»
Dans la voix de sa mère ? De la peur, de l'angoisse. Qu'est-ce qu'il lui faisait peur ? Et en plus, elle n'est pas un chien ...
Une voix, une voix si belle, si mélancolique ! Venant des flots, un chant mielleux et doux. Un chant digne des abysses pour la beauté sonore qui l'emmena dans un autre monde, bleu.
    Un choc sur le ponton.
    Une ombre sur les fonds.
Une sirène qui s'empare d'elle avec encore et toujours les mêmes yeux ! Des yeux avides ! Ce qu'elle pensa en cet instant ? Cessez de m'utiliser ! Par un excès de rage, ce qui avait toujours été en elle se libéra ! Et son corps se changea en Léviathan ! Puis, doucement, et avec une haine destructrice, elle consuma la vie de la sirène doucement, et atrocement.
Revenue dans sa famille, elle fut craint ! On la fuyait ! Ses camarades la fuyaient. Meurtrière meurtrière ! Voilà son surnom. Meurtrière meurtrière on ne veut de toi.
    Et elle partie.
    Et l'ombre la suivait néanmoins, ancrée au fond d'elle.
On n'eut plus aucune nouvelle à partir de ses onze ans. Pour la société, elle était morte. Mais en réalité elle avait fuit vers une autre ville, où on ne la connaissait pas encore, même si son nom était célèbre elle était quand même capable d'être un Léviathan ! Mais son visage demeurait inconnu. Après des années, elle revenue en Aqus, pour y faire ses études simplement. Personne ne la reconnue, elle n'était plus la même, son corps et visage avait changé, de petite fille grassouillette et gâtée et est devenue jeune femme droite et intelligente !
Aujourd'hui, presque personne ne sait ce qu'elle est, on la pense humaine, et à ses heures elle était Léviathan. Le monde marin la connaissait par contre, elle y est devenue la reine en quelque sorte ! Ce monde là lui plaisait, c'était son monde ! Les humains l’ennuient, les humains sont orgueilleux de leur force et égoïste, pédant et monstrueux. Les Hybrides se pavanent tous de leurs attributs. Quel monde pathétique. Tous à se rejeter tel des aimants, tous sans intérêt, mais cependant tous des leviers pour obtenir un quotidien moins pourri par ce que l'on appel le don de la vie.
Elle n'a qu'un but, agrandir les océans pour toutes les créatures des eaux ! Qui sont si respectables ! La sirène ? Non, elle ne lui en veut pas, grâce à elle, ses capacités se sont libérées ! Dans ce monde marin, elle espère voir les autres Titans, qu'elle n'a que pu qu'entrevoir. Avec eux, elle veut faire un monde d'eau ! Avec eux, elle veut écraser les infâmes humains ! Race misérable, dont elle à le malheur d'en partager son sang ! Race impie, race impure, race adorable ! Elle les hait pour la plus part. Elle ne supporte pas aussi ces hybrides qui se croient forts ! Fière de leurs sang mêlés ! Mais le sang bouilli, une haine demeure dans leur veine, le gêne de la destruction est marqué au fer .... Les Titans doivent tuer les Hybrides, car ils voudront les tuer. Les Titans doivent tuer les humains, car ils sont les génies du mal et de l'affliction, car ils ne sont que des êtres médiocres et faibles tout en pensant être au sommet. Leur chute, sera dure. Tuer les sous races.
    Se débarrasser des ombres !

De profondis clamo adite domine.


.::. Image(s) forme humaine .::.
Mais vous l'aimez pour vouloir tant d'image ?
Spoiler:
 


.::. Image(s) forme monstre .::.
Spoiler:
 




[size=18].::. HRPG .::.

Avez-vous un prénom ? Non ! Je l'ai oublié, ze vais demander à ma maman !

Avez-vous un âge réel ? Ah ah ! Mais savais-vous que d'après Platon, le monde réel est un reflet d'un monde imaginaire et spirituel, par conséquent mon âge n'est que le reflet de mon imagination ! (avec un arc-en-ciel merci.)

De quoi avez-vous rêvé la nuit dernière ? De faire faire l'amour à un léviathan qui a eu sa ménopause ! D'un pain en chocolat en voiture qui crame le feu rouge, et les flics lui collent au orifice voyant rarement la lumière du jour et il perd toutes ses pépites ! Dans la course poursuite il se transforme en croissant. Et on ne le reconnait plus, du coup il n'a pas amende, c'est pour cela que les croissants (qui sont en réalité d'ancien pain en chocolat) ne coute pas très chère !!

Avez-vous réellement conscience de ce que vous avez conscience d'être ? Je peux revenir sur la théorie de Platon ! Que Baudelaire à remarquablement bien développer dans les Correspondances verticales et horizontales ! Sinon pour faire simple, on se découvre un peu plus chaque jour.

_________________
.De profondis clamo adite domine.

Prie lorsque le Léviathan s'engouffre dans les abysses de ton âme. Implore son pardon, il est le seigneur de la torture !
♪ L'espoir n'a pas sa place face à lui.



Dernière édition par Kuragari Nyx le Mer 8 Juin - 9:13, édité 19 fois (Raison : j'aime les pommes.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une ombre sur les fonds.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La Suisse débloque les fonds de Jean-Claude Duvalier
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» Haiti-Politique :Fonds national d’éducation : illégale, la méthode utilisée
» SECURITÉ DE PREVAL ET ARISTIDE: L'ETAT DOIT METTRE FREIN AU GASPILLAGE DES FONDS
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myth of Legend :: Avant toute chose... :: Présentations & formulaire :: Présentations validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit